Home Politique Crise sécuritaire en RDC: Lutundula transmet à João Lourenço un message de Félix Tshisekedi

Crise sécuritaire en RDC: Lutundula transmet à João Lourenço un message de Félix Tshisekedi

4 min read
0
0

Selon la presse officielle angolaise, le chef de la diplomatie congolaise, Christophe Lutundula Apala, a été reçu à huis clos à l’aéroport international « 4 de Fevereiro » par le chef de l’État angolais, João Manuel Gonçalves Lourenço, mardi 19 mars 2024. Il lui a remis un message du président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi. Ce message dont le contenu est confidentiel, concernerait la préparation de la rencontre entre les présidents rwandais et congolais sous médiation angolaise.

Mardi 19 mars 2024, l’Agence congolaise de presse (ACP) a annoncé avoir aperçu le vice-premier ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula Apala, à l’aéroport international de N’djili, en partance pour Luanda. Dans la soirée, c’était autour de l’Agence angolaise de presse (Angop) et la présidence de la République angolaise de confirmer la présence du chef de la diplomatie congolaise dans la capitale d’Angola. Il était porteur, à en croire ces sources, d’un message de Félix Tshisekedi à son homologue angolais, médiateur désigné par l’Union africaine à la crise entre la République démocratique du Congo et le Rwanda.

"Le président de la République, João Lourenço, a reçu mardi, à Luanda, un message de son homologue de la République démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi. Le porteur de la lettre était l'envoyé spécial du président de la RDC, Christophe Apala Pene, qui a été reçu à l'aéroport international « 4 de Fevereiro », à huis clos, par l'homme d'État angolais. Il semblerait que le message, dont le contenu n'a pas été révélé, contienne des informations relatives à la préparation de la rencontre entre les présidents de la RDC et du Rwanda, Paul Kagame", rapporte l'Agence angolaise de presse.

Fin février dernier, João Lourenço a reçu Félix Tshisekedi avant de recevoir deux semaines plus tard, le président rwandais Paul Kagame. L’un et l’autre ont accepté le principe d’une rencontre dont la date, le format et le lieu restent à définir par le médiateur.

Ils devront dialoguer essentiellement autour des terroristes de la coalition RDF/M23 qui occupent une partie du territoire congolais avec le soutien avéré et mondialement décrié du Rwanda.

Pami Halele

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Kinshasa: l’armée et la police organisent de patrouilles mixtes

Depuis 21 mai 2024, la Police nationale congolaise (PNC) et les Forces armées de la Républ…