Home Politique Incompréhension dans le camp de Katumbi : Rien ne va (de nouveau) entre Mike Mukebay et Francis Kalombo

Incompréhension dans le camp de Katumbi : Rien ne va (de nouveau) entre Mike Mukebay et Francis Kalombo

5 min read
0
0

Ces deux cadres Kinois de Ensemble pour la République, parti politique de Moïse Katumbi, n’ont décidément pas enterré la hache de guerre. La réconciliation entre eux d’une part, et entre Mike Mukebay et Daniel Sauf d’autre part, sous la médiation de leur leader en février 2022, aura été de façade. Depuis sa cellule de la prison de Makala, le député provincial de Lingwala qualifie Francis Kalombo de «candidat des antivaleurs ».

Un candidat député national qui appelle sa base à voter pour un candidat député provincial d’un autre camp, rien de mal si son propre parti n’a pas aligné de candidatures à ce niveau.

Sauf que Francis Kalombo, candidat député national à Funa, a ignoré le candidat de Ensemble à la députation provinciale dans la commune de Bandalungwa et a jeté son dévolu sur Levy Payi, du parti politique du gouverneur de Kinshasa, Gentiny Ngobila.

« …. Je voudrais que vous sachez que si vous voulez voter les gens, votez pour ceux qui doivent vous aider, entre autres moi qui suis devant vous à la nationale. A la députation provinciale, vous aviez commis une erreur la fois passée où Bandal était représentée par Godé Mpoyi qui nous a fait la honte. Cette fois-ci, nous avons notre petit qui suscite un peu d’espoir, Levy Payi. Donnons la chance à ce jeune pour qu’il représente notre commune car les restes nous ont déçus. Il n’y a rien à cacher, moi je suis l’un de vous, je ne peux rien vous cacher », entend-on Francis Kalombo dire dans une vidéo d'un échange avec de jeunes de Bandal.

Il a poursuivi que « si la personne est capable de faire bien, même si elle est votre adversaire, accepte-la, bien qu’adversaire qu’elle travaille ».

De quoi énerver Mike Mukebay qui, estime que Francis Kalombo combat les intérêts de Ensemble pour la République.

«De ma cellule, je rappelle aux Kinois notre pacte au nom duquel j’ai mené une lutte acharnée contre la corruption et les anti-valeurs à l’Assemblée provinciale de Kinshasa. Mon espérance est de voir l’aboutissement de ce combat se matérialiser aujourd’hui dans un vote massif en faveur des candidats députés provinciaux d’Ensemble pour la République de Moïse Katumbi dans la ville de Kinshasa. Les électeurs sont assez avertis pour ne pas suivre Francis Kalombo qui appelle à voter pour un candidat du parti de Gentiny Ngobila -donc de l’Union sacrée- à Bandalungwa», a réagi le député provincial de Lingwala sur des propos relayés par le journaliste Edmond Izuba sur X.

Réaction similaire mais plus piquante de la part du journaliste pro Katumbi en exil, Pero Luwara, qui accuse Francis Kalombo d’avoir été corrompu par Gentiny Ngobila et par ricochet, d’être un intrus de l’Union sacrée de la nation.

Pami Halele

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Encadrement des recettes et dépenses de l’État: Félix Tshisekedi instruit Judith Suminwa de se servir utilement des recommandations de l’IGF

Près d’un mois après la fin des missions d’encadrement dans les entreprises et…