Home Politique Cessez-le-feu dans l’est de la RDC: Les États-Unis s’engagent à surveiller les activités des protagonistes

Cessez-le-feu dans l’est de la RDC: Les États-Unis s’engagent à surveiller les activités des protagonistes

3 min read
0
0

Les terroristes du M23 soutenus par l’armée rwandaise, les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ainsi que d’autres groupes armés non Étatiques observent un cessez-le-feu depuis lundi 11 décembre 2023. Les États-Unis, à la base de ce cessez-le-feu de 72 heures, félicitent les différents protagonistes.

Dans une déclaration, Adrienne Watson, porte-parole du Conseil national de sécurité américain (NSC), a confirmé la cessation des hostilités.

Elle a annoncé que le gouvernement américain utilisera ses services de renseignement et ses ressources diplomatiques pour surveiller les activités des forces armées et des groupes armés non étatiques pendant le cessez-le-feu.

Lire en intégralité sa déclaration.

La Maison-Blanche
Le 11 décembre 2023

Les États-Unis saluent le cessez-le-feu de 72 heures auquel se sont engagées les parties au conflit dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Cette évolution fait suite aux mesures de confiance obtenues lors du voyage de la directrice du renseignement national (DNI), Avril Haines, les 19 et 20 novembre en RDC et au Rwanda, et à ses entretiens ultérieurs avec les présidents Félix Tshisekedi de la RDC et Paul Kagame du Rwanda.

Aujourd’hui, à partir de midi, heure normale d’Afrique centrale (GMT+2), les forces armées et les groupes armés non étatiques ont cessé les combats pour faciliter le retrait des forces qui occupaient la localité de Mushaki et la route RP1030 (Kirolwire-Kitchanga).

La RDC et le Rwanda ont exprimé leur soutien à la proposition américaine d’un cessez-le-feu de 72 heures pour faire avancer la mise en œuvre des mesures de confiance, afin de protéger les civils et désamorcer les tensions dans l’est de la RDC.

Le gouvernement américain utilisera ses services de renseignement et ses ressources diplomatiques pour surveiller les activités des forces armées et des groupes armés non étatiques pendant le cessez-le-feu. Les États-Unis sont par ailleurs favorables à la reprise des processus de Nairobi et de Luanda visant à s’attaquer aux facteurs actuels et historiques qui perpétuent cette crise de longue date.

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: Constant Mutamba, une consécration largement méritée

Tribune A 36 ans, Constant Mutamba Tungunga a été nommé ministre d’État à la Justice…