Home Politique Élections: Le Réseau d’observation des confessions religieuses se réjouit du respect du délai constitutionnel et minimise les dysfonctionnements constatés

Élections: Le Réseau d’observation des confessions religieuses se réjouit du respect du délai constitutionnel et minimise les dysfonctionnements constatés

2 min read
0
0

Le Réseau d’observation des confessions religieuses (ROC) a rendu le rapport partiel de sa mission d’observation des élections du 20 et 21 décembre 2023. Tout en relevant quelques familles d’ordre logistique et technique, il a exprimé sa satisfaction suite au respect du délai constitutionnel.

Les congolais ont voté leur futur président de la République, les députés nationaux et provinciaux ainsi que les conseillers communaux. Pour avoir déployé l’une des missions d’observation électorale les plus importantes lors de ces scrutins, le ROC est en droit de donner ses observations. Et, elles sont globalement positives.

Il relève que c’est la première fois, en quatre cycles électoraux, que les congolais de la diaspora prennent part au vote.

En ce qui concerne les failles, le Réseau d’observation des confessions religieuses a épinglé entre autres, la difficulté dans l’octroi des accréditations de témoins et observateurs électoraux; le déficit de la sensibilisation sur l’utilisation du Dispositif électronique de vote; le déploiement tardif des matériels dans plusieurs sites de vote ou encore des matériels incomplètes et des machines à voter déchargées dans certains bureaux de vote.

« En définitive, les irrégularités constatées dans certains bureaux de vote à travers le pays n'affectent pas la poursuite des autres étapes liées aux opérations de vote », a conclu  le coordonnateur du ROC, Eddy Ndimo, au cours d'un point de presse tenu ce vendredi 22 décembre 2023.

Pami Halele

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Kinshasa: l’armée et la police organisent de patrouilles mixtes

Depuis 21 mai 2024, la Police nationale congolaise (PNC) et les Forces armées de la Républ…