Home Sports Fact-checking: Une vidéo de François Kabulo sortie de son contexte pour discréditer le gouvernement congolais

Fact-checking: Une vidéo de François Kabulo sortie de son contexte pour discréditer le gouvernement congolais

9 min read
0
0

A la suite de la décision du gouvernement congolais de suspendre la participation de la sélection congolaise à toutes les initiatives de solidarité portée par la Confédération africaine de football (CAF), certains ambassadeurs de la Coupe d’Afrique des nations (CAF) Côte d’Ivoire 2023 ont tenté de manipuler l’opinion. C’est le cas du célèbre journaliste et expert en communication Ivoirien, Cheick Yvhane, qui a publié une vidéo du ministre congolais des Sports et loisirs, François Kabulo Mwana Kabulo, saluant la qualité de l’accueil réservé à la délégation congolaise. Tout ce qui a été dit dans ladite vidéo est vrai. Sauf qu’elle a été sortie de son contexte. On vous explique pourquoi et comment.

Les supporters de la sélection nationale de la République démocratique du Congo ont-ils été maltraités à Abidjan lors de la demi finale entre les Léopard et les éléphants? La réponse est affirmative, si l’on en croit le compte rendu du Conseil des ministres du vendredi 9 février 2024.

"Avant de terminer sa communication, le président de la République a exprimé sa totale désapprobation au regard du mauvais traitement infligé à nos supporters qui ont fait le déplacement d'Abidjan pour assister à la demi finale contre la Côte d'Ivoire dans le cadre de la Coupe d'Afrique des nations, notamment la diminution de l'espace leur réservé dans les tribunes, l'interdiction d'accès dans le stade avec les calicots et différents supports de dénonciation de l'agression rwandaise", a rapporté le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya.

A la suite de ce constat et, tenant compte d’autres éléments en sa possession, le Conseil des ministres a levé l’option que la sélection congolaise ne participerait plus aux initiatives de solidarité organisées par la Confédération africaine de football (CAF).

"Pour réagir à cette attitude outrageante, notre équipe nationale ne s'associera plus jusqu'à nouvel ordre, à une quelconque activité ou initiative de solidarité portée par la CAF. Dans le même ordre d'idée, le président de la République a ouvert un débat sur le déroulé du match entre la République démocratique du Congo et la Côte d'Ivoire ainsi que sa couverture dans certains médias. Le Conseil des ministres a adressé une sévère mise en garde à France 24 ainsi qu'à d'autres médias pour la diffusion de certaines informations durant cette compétition, qui ont écorné l'image de la République démocratique du Congo. Ceci est inadmissible", a annoncé le porte-parole du gouvernement.

Chef de la délégation congolaise à la CAN, le ministre des Sports et loisirs tient une toute autre version. C’est du moins ce qui ressort d’une vidéo de François Kabulo Mwana Kabulo partagée sur le réseau social X, ex-twitter, par Cheick Yvhane.

On y aperçoit en effet, le ministre congolais des Sports, tout sourire, serrant dans ses bras un officiel ivoirien, saluer la qualité de l’accueil réservé aux supporters congolais par le peuple ivoirien et ses dirigeants.

"Je voudrais en toute sincérité remercier le peuple ivoirien qui nous supporte depuis que nous sommes là. Je vous assure, partout où nous sommes passés. Moi-même j'ai ramené les maillots, parce que les supporters ivoiriens avaient demandé les maillots pour qu'ils nous assistent à Korhogo", déclare-t-il.

François Kabulo a même souligné « l’excellence des relations entre le président Félix Tshisekedi et le président Alassane Ouattara » et affirmé s’être rendu compte que « les Ivoiriens et les Congolais sont un même peuple ».

Du contexte

A ce stade, la manipulation semble réussir. Sauf que vers la fin de la vidéo, on entend François Kabulo dire ceci :

"Sur un match, les éléphants peuvent passer. Nous sommes de coeur avec vous. Nous serons avec vous jusqu'au bout. Que Dieu bénisse la Côte d'Ivoire".

Après vérification, cette vidéo aurait été tournée mercredi 24 janvier au stade Amadou Gon Coulibaly de Korhogo, en marge du match de la dernière journée du groupe F entre la RDC et la Tanzanie.

Pour le contexte, les éléphants attendaient les résultats du Maroc-Zambie pour espérer une qualification en huitième de finale en tant l’un des meilleurs troisièmes.

Il n’y a donc nullement aucune quelconque contradiction avec le conseil des ministres sur le mauvais traitement infligé aux supporters des Léopards à Abidjan plusieurs jours plus tard.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Maï-Ndombe: les premières mesures suite au naufrage intervenu sur la rivière Kwa sont tombées

Elles portent notamment sur la suspension du commissaire fluvial de Mushie et la demande d…