Home Politique RDC: Les administrateurs des territoires privés du salaire, prime et frais de fonctionnement depuis plus d’une année

RDC: Les administrateurs des territoires privés du salaire, prime et frais de fonctionnement depuis plus d’une année

2 min read
0
0

C’est une information de la radio Top Congo FM. Les administrateurs des 145 territoires de la République démocratique du Congo sont abandonnés à eux-mêmes depuis une année et demie. Ils ne perçoivent rien de Kinshasa et crèvent de faim.

Pourtant nommés par ordonnance présidentielle, les administrateurs des territoires vivent dans la misère totale. Ils sont mis dans cette condition par l’État congolais dont ils sont les représentants.

"Ça fait une année et trois mois, jour pour jour, que les administrateurs des 145 territoires, nommés pourtant par ordonnance présidentielle, travaillent dans des conditions difficiles. Les uns sont même dans des zones à haut risque tandis que les autres ont abandonné leurs familles. Après tout ce travail, ils sont bredouilles. Ils n'ont ni salaire ni prime, pire encore, même pas de frais de fonctionnement, pour des responsables censés faire des itinérances", a témoigné sur TOP CONGO FM, un administrateur qui a requis l'anonymat.

Il révèle que toutes les démarches entreprises par lui et ses collègues administrateurs des territoires pour être reçus par le vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur et à la Présidence de la République n’ont pas abouti.

Dans ces conditions, difficile d’imaginer comment des administrateurs affamés, privés de leur salaire, prime et frais de fonctionnement peuvent s’impliquer dans la réalisation du programme de développement local des 145 territoires.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: le Syeco plaide auprès de Judith Suminwa pour la bonne gouvernance des fonds alloués à l’EPST

La première ministre, Judith Suminwa Tuluka, poursuit ses consultants en vue de la formati…