Home Provinces Goma: La société civile forces vives initie une pétition contre la spoliation des cimetières

Goma: La société civile forces vives initie une pétition contre la spoliation des cimetières

3 min read
0
0

Au cours d’une conférence de presse animée ce lundi 11 mars 2024, le président de la société civile forces vives de Goma, Marrion Gavon, a haussé le ton contre la destruction des sépultures du cimetière d’ITIG.

Il y a quelques jours, des opérateurs économiques ont envahi le cimetière d’ITIG avec des engins pour démolition et de documents prétendument officiels. Ce cimetière situé non loin de l’aéroport de Goma est le énième, avec ceux de Gaviro et Sep Congo, a être occupé par des privés.

Du coup, il est devenu difficile pour de familles modestes de trouver à moindre coût un cimetière où inhumer dignement leurs proches.

Pour la société civile forces vives du chef-lieu du Nord-Kivu, c’est inhumain de spolier le lieu où reposent pour l’éternité des morts. Elle a lancé, par conséquent, une pétition contre la spoliation non seulement des cimetières, mais aussi des terres dans la ville de Goma.

"Goma commence à devenir invivable. Les hommes forts et ayant plus des moyens spolient tous les espaces et ce jour, ils se réfugient dans les cimetières où la profanation fait l'actualité. Nous savons ce que la loi dit à ce sujet: on ne peut pas détruire un cimetière avant 50 ans depuis le dernier. Ce qui n'est pas le cas du cimetière ITIG. Nous appelons tous les habitants de la ville de Goma de nous soutenir dans cette lutte afin qu'il n'y ait plus spoliation chez nous et que les coupables subissent la rigueur de la loi", a lancé Marrion Ngavo.

La société civile forces vives de Goma invite les familles qui ont enterré leurs membres au cimetière d’ITIG à se rendre à l’esplanade du stade de l’Unité pour signer la pétition.

Une manifestation pacifique est prévue le jeudi 14 mars prochain pour dire non à la spoliation des lieux des morts.

Alain Shamamba

LIRE AUSSI

Lutte anti érosive à Lodja: On n’en parle plus!

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Provinces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Equateur : OLPA s’ inquiète de la convocation de deux journalistes au Parquet de Mbandaka

Kinshasa, le 18 juillet 2024. L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA),…