Home Nation 8 e forum géoscience de l’UNIKIN: l’IGF expose sur l’impact de ses missions de contrôle dans le secteur minier

8 e forum géoscience de l’UNIKIN: l’IGF expose sur l’impact de ses missions de contrôle dans le secteur minier

5 min read
0
0

« Enjeux géostratégiques et économiques des ressources naturelles de la RDC face aux nécessités écologiques du développement durable et l’approvisionnement mondial ». C’est le thème de la 8 ème édition du forum géosciences de l’Université de Kinshasa (UNIKIN), tenue ce jeudi 16 mai 2024. L’Inspection générale des finances (IGF) y a été invitée et présenté un exposé sur l’impact de ses missions de contrôle.

Le forum géoscience a pour objectif de réunir les décideurs politiques, les scientifiques et tous les acteurs qui œuvrent dans le domaine des géosciences face à la jeunesse estudiantine dans le but de les sensibiliser et de les ouvrir aux différentes opportunités et perspectives de leurs sciences.

Invité à la 8 ème édition, l’inspecteur général des finances-chef de service, Jules Alingete Key, a été représenté par l’inspecteur général des finances- chef de brigade des marchés publics, Gabriel Kabanangi.

Ce dernier a axé son exposé sur l’impact des missions de contrôle administratif et financier de l’IGF dans le secteur minier avec pour sous thème : Quid des retombés de l’économie congolaise ?

L’IGF-chef de brigade a mis en exergue les défis de la gouvernance minière en RDC, notamment la capitalisation de l’appui politique, la lutte contre l’impunité et le maintien de la campagne de sensibilisation.

« Nous avons essayé de partager avec nos camarades étudiants le rôle que joue l’IGF et comment l’IGF intervient pour contribuer aussi à l’amélioration de la bonne gouvernance dans ce secteur. Et je pense qu’ils ont compris que l’IGF c’est leur service, c’est le service à la disposition de la nation et que le travail que nous faisons c’est pour améliorer la bonne gouvernance », a résumé devant la presse, Gabriel Kabanangi.

Il a félicité la jeunesse de l’Université de Kinshasa pour leur intérêt aux activités scientifiques et les a encouragés à garder le cap. «Nous devons comprendre, leur-a-t-il dit, que l’université n’est pas là que pour les diplômes».

Sankuru: She Okitundu innove et se distingue(son action philatropique en faveur de finalistes du secondaire analysée par Me André Tambwe)

Organisateur de l’activité, le président du club Géosciences de l’Université de Kinshasa, Archip Bangu, a soutenu que le secteur minier est l’une des colonnes vertébrales de l’économie congolaise.

Il a exprimé son satisfecit à la lumière apporté par l’Inspection générale des finances sur la redevance minière ainsi que toutes les contributions qui viennent du secteur minier, leurs canalisations qui à coup sûr, contribuent au développement du pays.

« L’Inspection générale des finances continue l’intensification de ses actions de sensibilisation sur terrain auprès des jeunes, en les inculquant les notions de bonne gouvernance afin de prévenir les antivaleurs auxquelles est confronté le pays » commente la cellule de communication de l’IGF.

Anny K

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Nation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: le nouveau vice-premier ministre de la Défense salue la bravoure des FARDC face au M23

Dans sa note d’information lors de la première réunion du Conseil des ministres, ten…