Home Société Conflit foncier à Kingabwa: Gecoco Mulumba sauve les maraîchères et permet à l’État de récupérer le site agricole de Ngwele

Conflit foncier à Kingabwa: Gecoco Mulumba sauve les maraîchères et permet à l’État de récupérer le site agricole de Ngwele

4 min read
0
0

Le ministère des affaires foncières vient d’interdire formellement à la partie Mukonzo de se prévaloir des droits généralement quelconques sur la concession du site agricole de Ngwele se trouvant au quartier Kingabwa dans la commune de Limete, qui jusqu’à preuve du contraire appartient à l’État congolais.

Dans un communiqué rendu public le 05 août, signé par le Directeur du Cabinet du Ministre des Affaires foncières, Molendo Sakombi, il est indiqué qu’en attendant la décision administrative définitive, qui interviendra dans un bref delai, tout acte de spoliation de ce site fera l’objet de poursuites judiciaires à la diligence de la RDC à l’encontre de ses auteurs.

« Cette mesure conservatoire intervient après que le ministre ait échangé en date du 31 juillet avec toutes les parties au tour de ce conflit « persistant et interminable » dont le député provincial de Kinshasa Gecoco Mulumba, les représentants de maraîchères, d’un part et monsieur Péguy Mukonzo, fils du défunt Mukonzo Motuta, prétendu propriétaire du site, tous assistés de leurs avocats, avec le concours du Bourgmestre de la commune de Limete », indique ledit communiqué.

A la connaissance du public sur la revendication des droits de propriétaire du site par la partie Mukonzo, le ministre des affaires foncières fait observer que l’arrêté ministériel auquel se prévoit Mukonzo n’est pas répertorié dans les archives du ministère ni publié dans le journal officiel et par conséquent, ne fait nullement foi et n’a aucune valeur juridique. Mais aussi, les contrats de location couvrant ladite concession sont non seulement tous déjà arrivés à expiration mais certains sont même antérieurs à l’arrêt ministériel.

Échanges entre Gecoco Mulumba et le Ministre des Affaires foncières Molendo Sakombi

Autant   dire que le député Provincial de Kinshasa, Gecoco Mulumba, a par sa détermination, non seulement permis à l’État de se saisir de ce dossier mais aussi, a donné vie à des centaines de maraîchères qui ont fait de l’activité du champ leur principale source de revenu.

C’est donc un grand coup que vient de réussir cet élu du peuple qui reste proche de ses électeurs et qui milite pour le respect des biens publics et privés de l’État.

B.C

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Reçu par le Vice-ministre Amato Bayubazire : Le CPCD plaide pour l’amélioration de la situation carcérale

Le Vice-ministre de la Justice, Amato Bayubazire Mirindi peut compter sur ses anciens coll…