Home Société RDC : Des décès en cascade dans les rangs des agents de TRANSCO faute des soins appropriés

RDC : Des décès en cascade dans les rangs des agents de TRANSCO faute des soins appropriés

3 min read
0
0

Il n’y a pas que les bus qui ne sont pas entretenus au sein de la société des Transports au Congo (TRANSCO). Les agents sont eux aussi victimes d’une négligence qui précipite la mort de certains d’entre eux.

Les images de dix bus TRANSCO poussés par un tracteur sur la route Mbuji-Mayi -Kananga partagée la semaine dernière sur les réseaux sociaux ont choqué l’opinion publique congolaise. Comparées à la situation que vivent au quotidien les agents de TRANSCO, ces images sont belles à voir.

D’après les informations recoupées par alternance.cd auprès de sources hospitalières, la Direction générale de cette société aurait limité à 15 000 FC(quinze mille francs congolais), soit 7,5 USD, le montant destiné aux médicaments pour les agents malades pris en charge dans les centres affiliés. Du coup, ces centres de santé sont devenus de purgatoires avant le transfert des corps pour la morgue.

Lire aussi TRANSCO: Le DG ai Chief Tshipamba bousille 10 bus sur l’autel du populisme

Conséquences de cette précarité indicible: au moins trois agents de TRANSCO sont décédés la semaine dernière, entre autres, faute des soins appropriés, d’après leurs collègues qui se sont confiés à votre média en ligne.

Ceux qui sont actuellement internés sont exposés au même sort s’ils ne trouvent pas les moyens de se faire soigner sans rien attendre de leur employeur.

Ayant donc perdu tout espoir de changement, certains agents ont décidé de changer de job, tandis que ceux qui restent menacent de sécher le travail dans le but d’attirer l’attention des autorités compétentes sur leur misère.

Jean Perou Kabouira

ANNONCE