Home Nation Reçu par José Mpanda: L’ambassadeur d’Italie sollicite le renouvellement du mémorandum avec l’OVG

Reçu par José Mpanda: L’ambassadeur d’Italie sollicite le renouvellement du mémorandum avec l’OVG

4 min read
0
0

Le ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique, Me José Mpanda Kabangu, a reçu, ce lundi 06 juin 2022, l’ambassadeur d’Italie en poste à Kinshasa, Alberto Petrangeli. Ils ont passé en revue les opportunités de renforcement de la coopération entre la RDC et l’Italie dans ce secteur.

Confrontés à des problèmes presque similaires d’éruptions volcaniques, les deux pays sont condamnés à cheminer ensemble. C’est ce qui justifie l’intérêt de l’Italie au volcan Nyirangongo situé dans la province du Nord Kivu d’une part et, d’autre part, le site de Yangambi situé dans la province de la Tshopo.

Concrètement, Alberto Petrangeli a plaidé auprès du ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique pour le renouvellement du mémorandum entre l’Observatoire Volcanologique de Goma (OVG) et l’Institut national de géophysique et de volcanologie d’Italie, expiré depuis 2020.

En ce qui concerne le site de Yangambi, propriété de l’Institut national pour l’étude et la recherche agronomique (INERA), il a expliqué que les chercheurs italiens souhaitent mener des recherches sur plusieurs plantes, notamment le caféier, le cacaoyer et d’autres espèces végétales.

Lire aussi RDC: Restructurer le cadre organique de l’OVG pour améliorer sa capacité de prévision et de gestion des éruptions volcaniques

En réponse, José Mpanda a remercié le diplomate italien pour l’intérêt qu’accorde son pays à la coopération bilatérale. Le ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique lui a fait savoir que la République Démocratique du Congo attend plus de partenaires sur le volcan Nyirangongo, notamment dans le volet surveillance permanente, délaissé par beaucoup des partenaires qui l’ont laissé à la seule charge du Luxembourg, préférant se focaliser sur l’aspect de la recherche scientifique.

Il s’est engagé à s’impliquer pour le renouvellement du mémorandum avec l’OVG et la facilitation de la coopération entre l’INERA et les Centre de recherches italiens intéressés par le site de Yangambi.

A noter que l’Italie et la RDC entretiennent une coopération sur le volcan Nyirangongo depuis les années 1990. Actuellement, deux chercheurs congolais sont sur le point de parachever leur doctorat en volcanologie et sismologie en Italie.

Ce pays, faut-il le signaler, compte 12 volcans dont 9 sont à ce jour actifs, sans compter 4 volcans sous marins, eux aussi actifs au large des côtes.

JPK

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Nation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Guerre d’agression: Des sujets rwandais se partagent de parcelles dans la zone occupée

L’alerte a été lancée par la société civile de Kibumba, en territoire de Nyirangongo…