Home Politique Présidentielle en 2023 : Anthony Blinken rassuré par Félix Tshisekedi et Denis Kadima

Présidentielle en 2023 : Anthony Blinken rassuré par Félix Tshisekedi et Denis Kadima

6 min read
0
0
fardc 1 min

C’est le Secrétaire d’Etat américain qui l’a affirmé au cours d’une interview accordée au célèbre journaliste Christian Lusakweno, l’unique interview à un média congolais durant sa visite en République Démocratique du Congo.

Antony Blinken a révélé au micro de Top Congo FM qu’il a évoqué la question des élections avec le Chef de l’État Félix Tshisekedi et avec le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Denis Kadima et que tous l’ont rassuré qu’elles se tiendront en temps.

C’est sans doute l’un des sujets les plus chauds et qui intéressent le plus d’acteurs politiques tant de l’opposition que du pouvoir en RDC. Même les partenaires extérieurs sont bien conscients que la tenue des élections présidentielles, législatives et d’autres prévues en 2023 est un gage de stabilité au pays. Et, ce n’est pas le Secrétaire d’Etat américain qui dira le contraire, lui dont le pays est fermement attaché à la démocratie.

Pas donc étonnant qu’il ait échangé sur la question avec ses interlocuteurs lors de sa visite à Kinshasa.

« Pas hypothétique, mais j’ai évoqué ça {ndlr question sur les élections} avec le Président{ndlr Félix Tshisekedi}. J’ai évoqué ça avec le président de la commission électorale aussi. Tous les deux m’ont confirmé que les élections auront lieu à temps et dans des conditions ouvertes, dans des conditions de l’inclusivité. C’est très important évidemment pour la RDC, mais ça dépasse même la RDC », a expliqué Antony Blinken.

Lire aussi Candidat à la présidentielle de 2023 : Moïse Katumbi, général sans armée ?

A la question de savoir ce que feraient les États-Unis au cas où les scrutins prévus en 2023 n’auraient pas lieu dans le délai constitutionnel, le chef de la diplomatie américaine a répondu qu’il a été convaincu par les assurances lui données par le Président de la République et celui de la Centrale électorale.

« Nous sommes dans un moment de recul démocratique dans pas mal de pays à travers le monde. L’exemple que la RDC peut montrer avec des élections à temps, qui sont vraiment inclusives, ça peut avoir un impact à travers le continent et à travers le monde. C’est ce que nous attendons et je dois vous dire qu’avec les conversations avec le président du pays et de la commission, je pars avec quand même un peu de confiance que ce sera le cas», a précisé le Secrétaire d’Etat américain.

23 millions USD d’aide des États Unis en soutien aux élections

Anthony Blinken et Denis Kadima

A noter que les Etats-Unis ont annoncé, mercredi, en marge de la visite à Kinshasa de leur secrétaire d’Etat, une aide de 23 millions USD pour soutenir l’organisation des élections prévues l’année prochaine République démocratique du Congo.

Cette donation vise, d’après le communiqué qui l’a annoncée, à « soutenir les élections en RDC, dans le but de renforcer la transparence et, le bon fonctionnement de l’organe électoral, améliorer la connaissance des citoyens sur le droit civique et électoral, permettre la population de largement prendre part aux élections, aussi aider les communautés marginalisées à comprendre et participer aux démarches politiques ».

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Mise en place du gouvernement: clôture ce vendredi des consultations entreprises par Judith Suminwa

La première ministre, Judith Sunimwa Tuluka, achève ce vendredi 19 avril 2024, ses consult…