Home Monde Diplomatie : Ce qu’il faut savoir sur la 77 ème Assemblée générale des Nations Unies

Diplomatie : Ce qu’il faut savoir sur la 77 ème Assemblée générale des Nations Unies

5 min read
0
0
fardc 1 min

Principal organe de délibération, d’élaboration des politiques et de représentation des Nations Unies, lAssemblée générale (AGNU) est composée des 193 membres de l’Organisation des Nations unies. Cet espace de discussions multilatérales sur l’ensemble des questions internationales couvertes par la charte des Nations unies tient sa 77 ème Assemblée du 13 au 26 septembre 2022 à New-York, aux États-Unis.

Les échanges de cette année portent sur le thème : « Un tournant décisif : des solutions transformatrices face à des défis intriqués ».

Après la cérémonie d’ouverture tenue le 13 septembre, les Chefs d’Etat et de gouvernement, ainsi que d’autres représentants nationaux de haut niveau, se réunissent, du 19 au 26 septembre, pour présenter leurs priorités et échanger sur les grands enjeux mondiaux comme la guerre en Ukraine, la lutte contre les changements climatiques, la sécurité alimentaire, l’accès à l’éducation, l’égalité entre femmes et les hommes et évidemment l’invasion d’une partie de la République Démocratique du Congo par les terroristes du M23 appuyés par l’armée rwandaise.

Les attentes de Félix Tshisekedi

En marge et/ou dans le cadre de la 77 ème AGNU, plusieurs temps forts sont organisés, entre autres: l’ouverture de l’Assemblée générale (13 septembre); Débat général (du 20 au 26 septembre); sommet sur la transformation de l’éducation (19 septembre); sommet ministériel sur l’information et la démocratie (22 septembre); Réunion ministérielle au Conseil de sécurité sur l’Ukraine etc.

Lire aussi La RDC prise en sandwich par les pays membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU: Berlin II est là !

A la tête d’une forte délégation, composée notamment de plusieurs ministres, le Chef de l’Etat congolais entend de la 77 ème AGNU, une plus grande solidarité internationale pour solutionner la problématique du mouvement terroriste M23, soutenu par le Rwanda, qui occupe depuis plus de trois mois la cité de Bunagana et ses environs.

Félix Tshisekedi, qui va prononcer son discours ce mardi 20 septembre à la tribune des Nations Unies, veut obtenir une forte pression de la communauté internationale sur le Rwanda afin d’obtenir la libération de Bunagana.

Ce, sachant que les casques bleus de la Monusco sont, d’après les propos du Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, moins équipés que le M23, qui a un arsenal militaire sophistiqué.

La France exerce la présidence mensuelle du Conseil de sécurité des Nations unies depuis le 1er septembre 2022.

RD44

PUBLICITÉ 
Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Monde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Guerre d’agression: Des sujets rwandais se partagent de parcelles dans la zone occupée

L’alerte a été lancée par la société civile de Kibumba, en territoire de Nyirangongo…