Home Société Assainissement de Kinshasa: le gouvernement central exige plus d’efficience à Ngobila et ses bourgmestres

Assainissement de Kinshasa: le gouvernement central exige plus d’efficience à Ngobila et ses bourgmestres

4 min read
0
0

Kinshasa est sale, très sale. Ce n’est pas un débat. Les inondations enregistrées récemment ont aggravé les difficultés d’assainissement de la capitale congolaise au point de pousser le chef de l’Etat à monter au créneau pour remettre les bourgmestres devant leur responsabilité.

Dans sa communication lors de la 75 ème réunion du Conseil des ministres, Félix Tshisekedi a déploré les conséquences des pluies diluviennes qui se sont abattues ces derniers jours dans la ville de Kinshasa.

« Les inondations des artères et de certains quartiers dans les différentes communes de la capitale démontrent à chaque fois l’absence d’un plan d’entretien et d’assainissement régulier des voies d’évacuation des eaux de pluie. Outre cette réalité, ces inondations viennent également rappeler la nécessité de sévir face aux constructions anarchiques qui constituent une autre dimension de ce problème”, a déclaré le président de la République, sur des propos rapportés par le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, dans le compte- rendu de la 75 ème réunion du conseil des ministres.

Il a poursuivi que le chef de l’Etat attend du gouverneur de la ville de Kinshasa, du courage dans l’application stricte et rigoureuse des plans de la ville même là où toute résistance se présenterait.

Dans le même esprit, a ajouté le ministre de la Communication et Médias, il attend également des bourgmestres, une implication efficiente dans les travaux d’assainissement de leurs communes respectives.

Lire aussi Kinshasa : Fatshi a besoin d’un bilan, Ngobila lui présente un parti politique

Pour ce faire, le chef de l’Etat a chargé de le Vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières ainsi que le Gouverneur de la ville province de Kinshasa d’encadrer les bourgmestres des 24 communes dans la mise en œuvre et l’utilisation efficiente des brigades pérennes d’entretien et d’assainissement.

C’est dire que le président de la République et le gouvernement sont déçus du manque d’implication des autorités municipales de Kinshasa dans l’assainissement de leur municipalité.

Junior Lomanga

Dans la même catégorie

Kinshasa: L’hôtel de ville dément la nomination et permutations des Bourgmestres par Gentiny Ngobila

Aveu d’échec de Ngobila: « Sur les 24 bourgmestres, il n’y a même pas 3 qui font le boulot »

ANNONCE
Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

La corruption de l’élite congolaise : Un véritable cancer !

Tribune de François Ndjeka Wandja Une révolution philosophique s’avère aujourd’hui plus qu…