Home Nation Amnistiés par le gouvernement indien: 17 congolais en séjour illégal en Inde de retour en RDC

Amnistiés par le gouvernement indien: 17 congolais en séjour illégal en Inde de retour en RDC

3 min read
0
0

Sur instruction du Vice -premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula Apala, l’ambassade de la République Démocratique du Congo à New Delhi a plaidé et obtenu auprès du gouvernement indien, l’amnistie pour 17 congolais en séjour illégal en Inde. Ces derniers sont retournés volontairement à Kinshasa, samedi 12 novembre 2022.

Ils encouraient plusieurs années de prison pour séjour illégal en Inde. Ils peuvent désormais remercier le chef de la diplomatie congolaise qui, faisant suite à l’appel lancé par le chef de l’Etat Félix Tshisekedi aux congolais en séjour illégal à l’étranger de rentrer au pays, a donné des instructions claires à l’ambassade congolaise à New Delhi quant à ce.

Celle-ci a, après plusieurs pourparlers avec le ministère des Affaires extérieures et les services de migration de l’Inde, obtenu du gouvernement indien l’amnistie pour 17 ressortissants de la République Démocratique du Congo.

Lire aussi Décès d’un jeune étudiant congolais en Inde: Christophe Lutundula a convoqué l’Ambassadeur Indien en RDC

Les bénéficiaires de ladite amnistie ont été reçus à l’ambassade. Ils ont ensuite été accompagnés par un diplomate et un agent du service de migration de l’Inde pour les formalités d’usage.

Ces congolais ont quitté l’Inde sans être inquiétés ni par la justice ni par les services d’immigration.

D’après le ministère des Affaires étrangères, ils « sont retournés volontairement à Kinshasa samedi avec le vol d’Ethiopian Airlines n°ET-841 ».

Ces désormais anciens congolais en situation irrégulière en Inde ont rejoint leurs familles en hommes libres.

RD44

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Nation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: Constant Mutamba, une consécration largement méritée

Tribune A 36 ans, Constant Mutamba Tungunga a été nommé ministre d’État à la Justice…