Home Politique RDC: revoici Joseph Stéphane Mukumadi dans la peau de chef d’un parti politique

RDC: revoici Joseph Stéphane Mukumadi dans la peau de chef d’un parti politique

6 min read
0
0

« Action des démocrates »(AD), c’est la dénomination d’un parti politique qui vient de voir le jour en République démocratique du Congo. Il a été initié par Joseph Stéphane Mukumadi, ancien gouverneur de la province du Sankuru.

Cette formation politique a fait sa première sortie médiatique, ce jeudi 24 novembre 2022, en son siège national situé dans la commune de Kasa-Vubu, à Kinshasa.

Agréé par l’arrêté n°25/CAB/VPM/MININTERSEDECAC/AOK/062/2022 du 18 juillet 2022, l’AD vise à mener des « actions de nature à libérer le Congo et les congolais des servitudes devenues proverbiales, entretenues par la politique de sujétion ».

Devant la presse, le professeur Rudolf Lokadi, Secrétaire général de l’Action des démocrates, a décliné longuement le projet de société de ce nouveau-né dans le microcosme politique congolais.

« L’Action des démocrates, a-t-il relevé, est née de la volonté de s’éloigner d’un côté courant autocratique anti- démocratique et en même temps de la détermination de ne pas se diluer dans un pluralisme politique intégral assujetti à un mode de gouvernance contradictoire sur le plan démocratique ».

Lire aussi Freddy Matungulu en désarroi: Son parti, le CNB se délite

A ce titre, l’AD se présente comme « le parti des démocrates actionnaires pour des raisons liées aux exigences du changement ». Elle a la vocation « d’être un instrument efficace et efficient de la lutte contre l’assujettissement à la dépossession des droits inaliénables du peuple congolais ».

Un parti révolutionnaire

Le parti cher à Joseph Stéphane Mukumadi dit vouloir donner aux congolais « l’opportunité de révolutionner leur condition d’assujeti en s’appuyant sur les propriétés et sur les lois intrinsèques de toute action .»

Lire également RDC : LGD, le parti de Matata rafle les jeunes cadres du pays

Partant de la pensée de Goethe selon laquelle « personne est plus esclavage que celui qui se croit libre sans l’être effectivement », l’AD prône la correction des « imperfections » qui ont pris corps en République démocratique du Congo.

« C’est pour cela, a déclaré prof Rudolf Lokadi, que l’AD préconise la liberté qui prend tout le monde à défaut ».

Dans la même catégorie Développement du Sankuru: Joseph Mukumadi ouvert aux partenaires techniques nationaux et internationaux

Pour Joseph Stéphane Mukumadi, président national et autorité morale de ce parti politique, « on ne peut pas combattre le sous développement dans le chômage, dans l’absence des industries et sans identifier les actions de tous les actionnaires et co-actionnaires qui aiment le pays et qui en toute amitié veulent cheminer avec lui dans une coopération gagnant-gagnant ».

Cette formation politique à deux lettres se range au sein de l’Union sacrée de la nation et soutient la vision du chef de l’Etat Félix Tshisekedi Tshilombo. A voir les ambitions de son initiateur, elle ne compte pas jouer les seconds rôles lors des prochaines élections électorales.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Haut-Katanga: l’UDPS Michel Kabwe prend la tête de l’Assemblée provinciale

Le député provincial Michel Kabwe Mwamba a été élu président du bureau définitif de l&rsqu…