Home Economie Matinée scientifique : L’IGF invite la population à faire front commun contre la corruption et le détournement

Matinée scientifique : L’IGF invite la population à faire front commun contre la corruption et le détournement

5 min read
0
0

A l’initiative de l’Asbl Cercle axiologique (CA), l’Inspection générale des finances (IGF) a partagé, à l’occasion de la journée internationale de la lutte contre la corruption, son expérience avec la jeunesse, des scientifiques et de gestionnaires, au cours d’une matinée scientifique.

C’est le chef de brigade chargé des entreprises et établissements publics, Gabriel Kabanangi qui a représenté l’inspecteur général des finances-chef de service, Jules Alingete.

Dans son intervention, il a présenté le travail réalisé par l’IGF dans la lutte contre la corruption et le détournement dans une une société congolaise infestée des prédateurs.

Il a expliqué que c’est grâce à la volonté politique du chef de l’Etat, Félix Tshisekedi Tshilombo, de mettre fin à la corruption, que l’IGF mène le travail de l’implémentation de la bonne gouvernance et de l’instauration de la gestion orthodoxe dans les établissements publics.

Selon le chef de brigade en charge des entreprises et établissements publics, la patrouille financière est à la base de l’accroissement du budget de l’Etat.

Il a fait remarquer que le contrôle a priori est avantageux par rapport au contrôle a posteriori, qui s’exerce tardivement après la commission des faits.

Lire aussi Gestion des frais alloués aux entités territoriales décentralisées : L’ancien Gouverneur du Sankuru parle de son expérience

« Toutes ces structures sont liées. L’IGF ne peut pas intervenir directement dans la lutte contre la corruption seule. Lorsque nous travaillons nous devons le faire en synergie. Lorsque nous découvrons les cas de détournement qui ont des liens avec la corruption, l’APLC peut être associée et dans le cas de blanchiment d’argent, la CENAREF est là », a déclaré Gabriel Kabanangi.

De son côté, le conseiller du coordonnateur de l’APLC (Agence de prévention et de lutte contre la corruption) a apprécié à sa juste valeur l’initiative de l’Asbl Cercle axiologique dans la sensibilisation et l’éveil patriotique face à la corruption et le détournement qui freinent l’élan du développement en RDC.

« Le bonheur de chacun exige que nous-mêmes d’abord nous puissions nous départir de ces anti valeurs notamment de la corruption et du détournement, parce qu’en réalité ça nous enlève les moyens de réaliser ce qui peut profiter à tout le monde», a conseillé un philosophe intervenant comme un des conférenciers.

« Pour le Coordonnateur du Cercle axiologique, Olivier Sambayi, il y a des efforts qui sont fournis par l’IGF et l’APLC. Grâce à la vision du Chef de l’Etat et dans le but de sensibiliser la population, des conférences sont programmées», rapporte la Cellule de communication de l’IGF.

ALT.

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: Le chargé des opérations des FARDC remonte le moral des troupes à Lubero

Le chef d’état-major général adjoint des Forces armées de la République démocratique…