Home Economie Ça sent mal pour les fêtes de fin d’année : Inquiétante hausse du prix du fufu à Kinshasa

Ça sent mal pour les fêtes de fin d’année : Inquiétante hausse du prix du fufu à Kinshasa

6 min read
0
0

Les fêtes de nativité et de fin d’année risquent d’être gâchées à Kinshasa à cause de la hausse des prix des denrées alimentaires. Du marché de la Liberté, situé dans la commune de Masina à celui de Zigida situé dans la commune de Kinshasa, en passant par le marché de Matete, les reporters d’alternance.cd ont prélevé pour vous, mardi 20 décembre 2022, les prix des produits alimentaires de consommation courante.

Au marché de la Liberté, plus grand centre commercial du district populaire urbano-rural de la Tshangu, un sac de charbon de bois appelé «Makala » en Lingala se vend entre 44 000 FC et 47 000 FC, soit 23,5 USD contre 40 000 FC, soit 20 USD il y a une semaine.

Un sac de fufu, aliment de base des habitants de Kinshasa, se négocie à 128 000 FC, soit 64 USD contre 105 000 FC, soit 52,5 USD il y a quelques jours.

Lire aussi Baisse annoncée de prix des produits surgelés : Réjouir le cœur sans rassasier le ventre

Les différentes épices incontournables dans la cuisine kinoise tels que tomates, piment, oignons et autres ont elles aussi vu leur prix augmenter.

Ainsi, une tomate qui se vendait à 300 FC, soit 0.3 USD il y a quelques jours, se négocie à 500 FC, soit 0.5 USD.

Les violences de Kwamouth et la coupure de la RN 1 évoquées

Aux marchés du cinquantenaire communément appelé Pascal (communes de Kimbanseke) et Hindou (Commune de Masina), une augmentation similaire est constatée.

Les vendeurs évoquent comme cause, l’insécurité sur le plateau de Bateke et la route nationale n°1, principal axe d’approvisionnement de marchés situés dans l’Est de Kinshasa en denrées alimentaires.

A ce sujet, il faut dire que suite aux attaques des assaillants armés en provenance du territoire de Kwamouth, dans la province du Mai-Ndombe, beaucoup de fermes situées dans la commune de Maluku et à la frontière avec la province du Kwilu sont vidées de leurs travailleurs.

Au marché de Matete, un sac de 100 kilos de Makala se négocie entre 45 000 FC et 48 000 FC, soit 24 USD et celui du fufu à 130 000 FC, soit 65 USD contre respectivement 40 000 FC soit 20 USD et 100 000 FC, soit 50 USD il y a une semaine.

Les vendeuses de ce marché et ceux de Zigida où presque tous les produits alimentaires ont enregistré une augmentation de prix, attribuent cette hausse à la coupure de la route nationale n°1 à Matadi-Kibala à la suite des pluies diluviennes de la semaine dernière.

Lire également Kinshasa: Une augmentation remarquable des prix des denrées alimentaires

Le prix du sac de Maïs, ingrédient indissociable au fufu n’est pas en reste, tout comme ceux de l’huile végétale.

Seule bonne note: le prix du sac de riz importé est resté inchangé dans presque tous les marchés visités.

Toutefois, le marché du rond point Ngaba, grand carrefour situé entre les communes de Lemba et Ngaba, semble échapper à la hausse des prix de certaines denrées alimentaires.

Au petit marché de la Croix rouge dans la commune de Kinshasa et au marché Opala dans la commune de Kasa-Vubu, les prix de produits surgelés n’ont pas encore véritablement connu de hausse.

Anaelle Bolata et Jean O.

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: le nouveau vice-premier ministre de la Défense salue la bravoure des FARDC face au M23

Dans sa note d’information lors de la première réunion du Conseil des ministres, ten…