Home Société UPN: Les cadres scientifiques dénoncent la tracasserie administrative et financière pour le 3 ème cycle

UPN: Les cadres scientifiques dénoncent la tracasserie administrative et financière pour le 3 ème cycle

7 min read
0
0

Le ton est monté entre l’Association des cadres scientifiques(A.C.S/UPN) et le secrétaire général chargé de la recherche de l’Université pédagogique nationale (UPN). Leur relation est empoisonnée par des incompréhensions autour de l’organisation du troisième cycle.

Le personnel scientifique de l’UPN s’est plaint, dans un mémorandum adressé au secrétaire général chargé de la recherche scientifique, une situation sociale et psychologique qu’il juge difficile.

« Cette situation, a décrit l’A.C.S/UPN, est occasionnée par la perception des frais illégaux, irréguliers et excessifs; l’absence d’une politique de la recherche tendant à accompagner les scientifiques; l’alourdissement de la procédure administrative avec des documents extra académiques qui exigent du temps et de l’argent; la contrainte d’un moratoire qui ne tient compte ni de la situation financière des scientifiques encore moins des difficultés scientifiques qui peuvent retarder la production des résultats scientifiques dignes d’une recherche fondamentale ».

Lire aussi ISP/ Wembonyama: Le DG protège une étudiante agresseuse des assistants

Le personnel scientifique de l’UPN a fait remarquer au secrétaire général chargé de la recherche qu’il a fait la sourde oreille à son cri d’alarme et s’est même permis de proférer des menaces en évoquant de considérations politiques à l’encontre du président de l’A.C.S/UPN.

« Et pourtant, lui-a-t-on rappelé, vous êtes sans ignoré, chère autorité, qu’ entant que président de notre corporation, il porte la voix des membres et non sa propre voix comme vous le dites à tort ».

Le personnel scientifique de l’UPN a présenté deux tableaux non exhaustifs qui illustrent ses dénonciations de la perception des frais illégaux et excessifs pour le troisième cycle.

Mettre fin aux frais illégaux

Par conséquent, il exige entre autres, le respect strict de la grille officielle relative aux frais de troisième cycle en RDC; l’octroi gratuit de la salle de promotion K2 pour la soutenance de thèse en faveur des cadres scientifiques de l’UPN, à l’instar d’autres établissements de l’ESU du pays; le payement des frais de jury par les apprenants à la faculté et leur gestion par cette dernière pour éviter le blocage; la suspension de l’étape préinscription pour les scientifiques étant donné que leurs dossiers sont connus et endossés par l’UPN ou encore l’interdiction de tous les frais illégaux perçus dans certaines facultés et département sous le couvert de frais d’étude des dossiers.

Lire également ESU: Muhindo Nzangi ramasse les ordures éjectées des systèmes éducatifs Rwandais et Burundais

Le personnel scientifique de l’UPN exige également la suppression sur les documents à verser de l’inscription à la soutenance, de tous les documents extra académiques et qui exigent des frais supplémentaires; l’alignement en toute urgence des DEA et thèses qui n’ont plus aucun problème; la suppression du moratoire pour la fin des défenses des DEA avant le basculement à l’école doctorale jusqu’en décembre 2023 et l’implication du secrétaire général chargé de la recherche dans le dénouement du dossier dit de prime de recherche.

« En outre, conclut le mémo, l’A.C.S/UPN regrette et dénonce l’absence d’une politique adéquate dans ce secteur clé de la recherche en ce qui concerne notamment les grands axes susceptible de faire rayonner l’UPN et l’absence totale du soutien de l’UPN envers ses scientifiques qui se battent seuls au troisième cycle et qui, au lieu de bénéficier du soutien de leur université, ils sont malheureusement soumis à la tracasserie administrative et financière qui ne leur facilite pas la tâche ».

RD44

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

CNSS: Paiement à domicile des prestations sociales 2 ème trimestre 2024 à de bénéficiaires âgés

Une délégation de la Caisse nationale de sécurité sociale(CNSS) a effectué des descentes s…