Home Sécurité Le député national Edouard Mwangachuchu sera jugé à partir du 21 mars

Le député national Edouard Mwangachuchu sera jugé à partir du 21 mars

3 min read
0
1

Son visage est aussi moins attrayant que les faits dont on lui reproche. Le député national Édouard Mwangachuchu sera bel et bien jugé pour des soupçons de connivence avec les terroristes du M23. La Haute cour militaire s’est déclarée compétente pour le juger, en rejetant mardi 14 mars les moyens de défense présentés par les avocats de cet élu de Masisi dans la province du Nord-Kivu.

L’instruction débute le 21 mars d’après de sources judiciaires qui renseignent que les premières audiences se pencheront sur l’examen des objets saisis dans les résidences de l’accusé au Nord-Kivu et à Kinshasa.

L’arrêt d’avant dire droit rendu par la Haute cour militaire a ordonné le maintien en détention de Edouard Mwangachuchu et déclaré non fondé le mémoire de la défense.

Pour en savoir plus, lire aussi Justice: 2 ème audience au procès en flagrance du député national Édouard Mwangachouchou ce lundi

Les charges qui pèsent sur le PDG de la société minière de Bisunzu basée par le territoire de Masisi sont très lourdes. Il s’agit notamment de formation d’une milice privée et de soutien aux terroristes du M23 trahison, atteinte à la sûreté de l’État, détention illégale d’armes et munitions, association de malfaiteurs et participation à un groupe insurrectionnel.

Jean Perou Kabouira

Dans la même catégorie

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Encadrement des recettes et dépenses de l’État: Félix Tshisekedi instruit Judith Suminwa de se servir utilement des recommandations de l’IGF

Près d’un mois après la fin des missions d’encadrement dans les entreprises et…