Home Sécurité Nord-Kivu: Confusion autour de miliciens interpelés par les FARDC après des affrontements avec le M23

Nord-Kivu: Confusion autour de miliciens interpelés par les FARDC après des affrontements avec le M23

3 min read
0
0

Un groupe de jeunes miliciens, 59 au total, a été interpellé par les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), mercredi 12 avril 2023, dans le territoire de Nyirangongo, à des dizaines de kilomètres de Goma, après des affrontements avec les rebelles du M23. Alors que le porte-parole de l’armée au Nord-Kivu, le lieutenant-colonel Guillaume Ndjike, accuse ces miliciens appelés « Wazalendo» d’avoir « agi de leur propre gré », ces derniers soutiennent qu’ils ont agi en tant que groupe d’auto défense pour sauver la population contre l’ennemi.

Alors qu’un certain calme est observé entre les FARDC et le M23 à la suite du cessez-le-feu décidé lors de différents sommets de la Communauté d’Afrique de l’est(EAC), des échanges de tirs ont eu lieu à Mont Nyumu, dans le groupement Kibumba sur une position autrefois occupée par les M23 et censée être déjà libérée.

Selon le porte-parole de l’armée, les jeunes qui ont ouvert le feu, munis de quatre armés de type AK47, de machettes et des lances « ne sont pas contrôlés par les FARDC » et se trouvaient dans leurs milieux naturels.

Lire aussi Guerre d’agression : Lambert Mende a parlé

Il a martelé sur le fait que l’armée congolaise garde ses positions et observe le cessez-le-feu en cours.

D’autres jeunes de la région exigent la libération immédiate de leurs collègues qui, d’après eux, n’ont rien fait du mal en se défendant contre les M23. Ils avancent différents bilans de rebelles neutralisés, non confirmés ou infirmés par les sources officielles.

Jean Perou Kabouira

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: La vérité sur l’objet de la mission du coordonnateur national du P-DDRCS à Kampala

C’est le journal Africa News qui a mis fin aux rumeurs répandues sur la toile ce lun…