Home Société ESU: Un professeur de l’UCC traîné en justice pour tentative présumée de harcèlement sexuel

ESU: Un professeur de l’UCC traîné en justice pour tentative présumée de harcèlement sexuel

6 min read
0
8

Le professeur Albert Malukisa, doyen de la faculté des sciences politiques à l’Université catholique du Congo(UCC) traverse un sale temps. Il a été traîné devant le parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa Matete par deux de ses étudiants, qui l’accusent notamment de tentative de harcèlement sexuel.

Le dossier opposant les étudiants Mubinini Valance et Wembo Hervé à leur professeur est enregistré sous RMP12991.

Jusque-là à l’abri de badbuzz sur les réseaux sociaux, l’UCC livre à son tour un présumé scandale sexuel impliquant un de ses enseignants.

En effet, le doyen de la faculté des sciences politiques, le professeur Albert Malukisa, est poursuivi par les deux étudiants précités pour imputations dommageables, haine et aversion raciale, atteinte aux droits garantis aux particuliers, faux en écriture et usage de faux, trafic d’influence, association immorale, tentative de harcèlement sexuel et abstention coupable.

D’après les informations d’alternance.cd, il a été attendu en homme libre sur procès-verbal. Le magistrat instructeur du dossier lui aurait demandé de produire les copies des travaux pratiques, interrogations et examens de deux étudiants qui disent avoir échoué injustement.

Lire aussi

Le prof Albert Malukisa aurait déclaré qu’il n’est pas en possession desdites copies, qui sont gardées au secrétariat académique.

Toujours d’après nos sources, le secrétaire général académique de l’UCC aurait été auditionné par le même magistrat, qui aurait réitéré sa demande des copies des épreuves des étudiants qui se présentent pour de victimes.

Il aurait promis de revenir avec le document dans quelques jours.

« Comme le secrétaire général académique n’est pas revenu au parquet déposer les documents jusqu’à présent, le parquet a envoyé une autre invitation à son intention », renseigne une source proche du dossier.

Contactées, les autorités académiques de l’UCC ont confirmé l’existence du dossier, mais se sont abstenues de commenter une affaire judiciaire.

Les plaignants eux, disent avoir subi un calvaire depuis le master 1 par le professeur Albert Malukisa alors nouveau doyen de leur faculté.

Lire également

M. Valence par exemple dit avoir fait l’objet des avances sexuelles de la part de l’enseignant qui selon elle, lui en a fait vivre de toutes les couleurs sur le plan scientifique suite à son refus de céder. La belle jeune dame attribue ses échecs deux années successives à son non.

Son ami et collègue W. Hervé, se dit lui, victime de leur amitié. A l’en croire, il aurait été pris pour cible par le doyen de la faculté des sciences politiques qui le prenait pour le petit ami de Valence.

Jules Ntambwe

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: Le chargé des opérations des FARDC remonte le moral des troupes à Lubero

Le chef d’état-major général adjoint des Forces armées de la République démocratique…