Home Provinces Lubumbashi : Fureur des jeunes de l’UNAFEC après l’attaque de la résidence du ministre provincial de l’Intérieur

Lubumbashi : Fureur des jeunes de l’UNAFEC après l’attaque de la résidence du ministre provincial de l’Intérieur

3 min read
0
0

Des jeunes de l’Union nationale des fédéralistes du Congo (UNAFEC) ont brûlé de pneus et perturbé la circulation dans une partie de la ville de Lubumbashi, vendredi 28 juillet 2023. Ils protestaient contre l’attaque de la résidence du ministre provincial de l’Intérieur du Haut-Katanga, Éric Muta, au quartier Golf, dans la commune Annexe.

Accusé d’avoir organisé le détournement de près de 120 tonnes de cathode de cuivre et recherché par la justice, le ministre provincial de l’Intérieur du Haut-Katanga est en fuite depuis quelques semaines. Eric Muta dit à qui veut l’entendre qu’il est sorti régulièrement du pays et accuse le gouverneur Jacques Kyabula du détournement de ces minerais.

Dans la nuit du jeudi au vendredi derniers, des témoins affirment avoir vu des personnes non autrement identifiées forcer la barrière de son domicile, mettre le feu sur sa villa avant de prendre la poudre d’escampette.

Lire aussi

Polémique absurde autour de l’incendie du lycée Mwanga à Kolwezi

Pour certains jeunes de l’UNAFEC interrogés pendant la manifestation, ce crime serait commandité par les autorités provinciales.

En tout cas, les jeunes du parti politique de feu Gabriel Kyungu Wa Kumwanza accusent le gouverneur Jacques Kyabula de chercher la tête de son toujours ministre provincial de l’Intérieur, qui est le président fédéral de l’UNAFEC dans le Haut-Katanga.

La police est intervenue pour maîtriser les manifestants, qui ont été particulièrement actifs dans la commune de la Kenya, fief de leur parti politique.

Pami Halele

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Provinces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Léon Nguwa: «les épreuves endurées par l’UNC en 14 ans d’existence et son leader démontrent que notre destinée sera meilleure »

19 juin 2010-19 juin 2014, l’Union pour la nation congolaise (UNC) a totalisé quator…