Home Politique Candidat de la DYPRO à la présidentielle : Constant Mutamba s’engage à traquer les délinquants économiques

Candidat de la DYPRO à la présidentielle : Constant Mutamba s’engage à traquer les délinquants économiques

4 min read
0
0

Les auteurs des détournements des deniers publics devront chercher où se cacher si Constant Mutamba est élu président de la République. Investi officiellement candidat à la magistrature suprême, ce mercredi 30 août 2023, par les partis et personnalités politiques membres de la Dynamique progressiste révolutionnaire(DYPRO), il a promis de transformer radicalement le pays, notamment en mettant la lutte contre les délinquants économiques et financiers au centre de son action.

Se considérant comme « le seul candidat de l’opposition », Constant Mutamba a déroulé les grands axes de sa vision.

Devant les congressistes de la DYPRO, il a expliqué ce qu’il ferait dans le secteur sécuritaire, de la justice, social, économique et diplomatique s’il est élu président de la République.

Priorité des priorités de sa future action, il a des idées prédéfinies sur les voies et moyens de mettre fin à la problématique de l’insécurité dans l’est du pays. A cet effet, il compte mener une diplomatie de haut niveau pour mettre hors d’état de nuire le président rwandais, Paul Kagame.

« Une fois élu président de la République, je ferai arrêter Paul Kagame. Nous allons mettre fin à ses velléités expansionnistes. Il est habitué à corrompre certains de nos compatriotes pour nous infiltrer, nous allons aussi l’infiltrer. Nous demandons à la population de l’est du pays d’être calme. La question de l’intégrité territoriale ne fera l’objet d’aucune discussion. Nous allons mettre en place une unité spéciale au sein de l’armée qui aura pour mission de rétablir la paix dans l’Est du Congo. Nous allons traquer tous ceux qui s’amusent à détourner les fonds destinés à la paie des militaires au front », a déclaré Constant Mutamba.

Il s’engage à faire preuve d’une même intransigeance envers envers les auteurs des détournements des fonds publics. A cet effet, il a annoncé sa volonté d’ ériger une prison spéciale dédiée à cette catégorie des malfrats.

« Nous allons traquer tous les délinquants économiques et financiers qui vont s’aventurer à détourner les fonds publics de l’État. Nous allons construire une prison spéciale à Nsele pour les détourneurs de fonds publics », a précisé le candidat de la DYPRO à l’élection présidentielle prévue le 20 décembre prochain en République démocratique du Congo.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Jean-Claude Baende à Jean-Pierre Bemba: « Je sais Je sais que tu as l’habitude de créer des conflits avec tout le monde »

Entre le député national Jean-Claude Baende et le vice-premier ministre de la Défense nati…