Home Sécurité Traqué par les Wazalendo, le M23 sommé par l’ONU de se retirer

Traqué par les Wazalendo, le M23 sommé par l’ONU de se retirer

2 min read
0
1

L’étau se resserre davantage autour des terroristes du M23. Dans une déclaration émise lundi 16 octobre, le Conseil de sécurité des Nations unies a formulé une demande ferme et claire à ce mouvement soutenu par le Rwanda, de se retirer de toutes les zones occupées en République démocratique du Congo.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a exprimé des inquiétudes suite au rapport annuel du Groupe d’experts sur la RDC, qui fait état notamment d’un appui militaire externe au M23 et d’un soutien aux FDLR par de forces militaires.

Pour l’ONU, tout soutien extérieur au M23 est condamnable et doit s’arrêter.

Le Conseil de sécurité préconise une intensification du dialogue entre le gouvernement congolais et rwandais afin de promouvoir une paix durable dans la région.
Il condamne aussi le recrutement d’enfants par de groupes armés dont le M23.

Cette déclaration des Nations unies est émise dans un contexte où de milliers de jeunes volontaires patriotes plus connus sous l’appellation de Wazalendo poursuivent des opérations de grande envergure contre les M23. Ils les ont chassés de plusieurs villages occupés et sont déterminés à les boutter dehors.

Jean Pérou Kabouira

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: Constant Mutamba, une consécration largement méritée

Tribune A 36 ans, Constant Mutamba Tungunga a été nommé ministre d’État à la Justice…