Home Politique Campagne électorale : A Butembo, Dr Denis Mukwege salue la mémoire de Mgr Emmanuel Kataliko

Campagne électorale : A Butembo, Dr Denis Mukwege salue la mémoire de Mgr Emmanuel Kataliko

6 min read
0
0

Après le lancement de sa campagne électorale à Bukavu le weekend dernier, le prix Nobel de la paix Dr Denis Mukwege est arrivé à Butembo ce lundi 27 novembre 2023. Aussitôt arrivé, il est allé déposer une gerbe de fleur devant le monument de Mgr Emmanuel Kataliko.

Le candidat président de la République numéro 15 s’est engagé à ce qu’une fois élu, que la vie et le parcours de cet acteur de développement socioéconomique de la République démocratique du Congo tout comme ceux de Mgrs Muzihirwa et Boka, soient enseignés dans les écoles pour pérenniser leur mémoire.

La RDC doit beaucoup d’oeuvres sociales, notamment la construction de la prestigieuse université catholique de Graben de Butembo, à Mgr Kataliko.

Né en 1932 à Lukole dans le territoire de Luberon, Mgr Emmanuel Kataliko avait marqué d’une empreinte indélébile l’histoire de la RDC. Ordonné prêtre en 1958 et sacré évêque en 1966, il a passé trente et un ans à la tête du diocèse de Butembo- Beni, avant d’être désigné, en avril 1997, archevêque de Bukavu.

Lors de son message de Noël 1999, il avait fustigé des « pouvoirs étrangers avec la collaboration de certains de nos frères congolais », qui organisaient des «guerres avec les ressources de notre pays », lesquelles ressources « servent à nous tuer ».

A la suite de ce message dérangeant, les rebelles du Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD), soutenus par l’armée rwandaise qui occupaient le Kivu depuis janvier 1998, l’ont refoulé alors qu’il revenait de Kinshasa.

L’archevêque de Bukavu sera contraint de se réfugier à Butembo, son ancien diocèse, où il passera plusieurs mois.

Celui qui était vice-président de la Conférence épiscopale nationale du Zaïre (actuelle CENCO), succombera dans la nuit du 3 au 4 octobre, à Rome, à une crise cardiaque. Il est décédé quelques jours après son retour triomphal à Bukavu.

« Pensez au peuple qui attend que les évêques parlent », telle fut l’une des dernières recommandations de Mgr Emmanuel Kataliko à ses confrères évêques congolais.

Pour revenir à l’hommage lui rendu par Dr Denis Mukwege, un autre digne fils de la région, il faut dire que le candidat numéro 15 le considère comme un prophète.

« Mgr Kataliko, Muzirwa et Boka ont payé de leur vie mais je pense que nous leur devons un grand hommage. Je viens de déposer de fleurs dans ce moment, je voulais tout simplement exprimer que tout le peuple congolais est tout à fait conscient de ce que vous nous avez dit et de ce qui vous est arrivé. Je pense que le peuple congolais devrait écouter et réécouter les discours de Mgr Kataliko, Mgr Ngonga et de Mgr Muzirwa. Ce sont des prophètes qui sont morts pour la cause de ce pays.
Il fait absolument que des personnes qui se sont engagées à ce niveau que leur mémoire ne soit pas oubliée. Et la meilleure façon de ne pas oublier leur mémoire, c'est d'enseigner ça à nos enfants pour que plus jamais ce qui nous est arrivé arrive aux jeunes générations », a déclaré Dr Denis Mukwege.

Pami Halele/Butembo

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Jean-Claude Baende à Jean-Pierre Bemba: « Je sais que tu as l’habitude de créer des conflits avec tout le monde »

Entre le député national Jean-Claude Baende et le vice-premier ministre de la Défense nati…