Home Sécurité Guerre d’agression : Des affrontements signalés entre le M23 et de groupes locaux à une quinzaine de kilomètres de Sake

Guerre d’agression : Des affrontements signalés entre le M23 et de groupes locaux à une quinzaine de kilomètres de Sake

2 min read
0
0

Le groupe terroriste M23 appuyé par l’armée rwandaise a rencontré une forte résistance de groupes locaux appuyés par les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) dans sa tentative d’avancer dans le territoire de Masisi, territoire du Nord-Kivu. Dans la nuit du dimanche 3 à ce lundi 4 décembre 2023, des heurts ont duré plusieurs heures dans les environs de la localité de Malheur, groupement Kamuronza, à un peu plus de quinze kilomètres de la cité de Sake.

De sources locales font état d’un déplacement considérable de la population de Mushaki alors qu’une panique générale est observée dans la cité de Sake où des détonations d’armes ont été entendues jusqu’au petit matin.

La société civile locale alerte sur le débordement des terroristes du M23 sur les collines surplombant la cité de Mushaki.

Entre temps, la force régionale de la Communauté d’Afrique de l’est (EAC) a entamé son retrait suite à la refus du gouvernement congolais de prolonger son mandat au-delà du 8 décembre 2023.

Les chefs d’Etat de la région ont pris acte de cette décision.

Sur le plan diplomatique, une nouvelle médiation a été initiée par les États-Unis pour tenter d’obtenir une sortie de crise. Les chefs d’État Rwandais Paul Kagame et congolais Félix Tshisekedi ont été consultés quant à ce.

Yula Kayembe

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Kinshasa: De Kulunas d’un quartier populaire préparent une surprise au chef de la police provinciale

Des inciviques psychopathes qui distribuent la mort dans les rues de Kinshasa appelés comm…