Home Economie RDC: Début à l’IGF de la formation des commissaires aux comptes affectés dans les établissements publics

RDC: Début à l’IGF de la formation des commissaires aux comptes affectés dans les établissements publics

7 min read
0
0

L’amphithéâtre Félix-Antoine Tshisekedi de l’Inspection générale des finances (IGF) a servi de cadre, ce mercredi 06 décembre 2023, à l’ouverture du séminaire de renforcement des capacités des commissaires aux comptes nouvelles nommées au sein des établissements publics. Cette formation est organisée sous le haut patronage du premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde et est animé par l’Ordre national des experts comptables (ONEC).

Au total, ce sont 144 commissaires aux comptes récemment nommés au sein des établissements publics par décrets du premier ministre qui vont suivre ce séminaire de renforcement sur la gouvernance des établissements publics pendant trois jours, soit jusqu’au 08 décembre.

La cérémonie a commencé par le mot de bienvenue du patron du lieu, l’inspecteur général des finances -chef de service Jules Alingete qui, a salué la concrétisation par le gouvernement de la volonté du président Félix Tshisekedi en affectant les commissaires aux comptes.

Il a expliqué que l’IGF sous sa gestion, lutte pour la fin de la marginalisation du rôle crucial des commentaires aux comptes, et s’est engagée dans le combat pour la mise en place de ce 3 ème organe formant avec elle et la Cour des comptes, l’architecture de la gouvernance des établissements publics.

« L’IGF, a-t-il dit, qui envisage de renforcer ses missions de patrouille financière, est heureuse de savoir qu’elle n’est plus seule à œuvrer pour l’implémentation de la bonne gouvernance dans les établissements publics ».

Le président de l’Ordre national des experts comptables a félicité ses paires pour leur désignation, en tant que commissaires aux comptes.

« Il est important de souligner que le processus de désignation s’est déroulé sans l’implication de l’ONEC, et nous saluons l’utilisation du Tableau pour cette procédure, que nous promouvons activement », a déclaré Jacques Pfingu.

Le président de l’ONEC a donné une ligne directrice claire à suivre aux heureux promus:

« Le comportement professionnel attendu de chacun de nous est essentiel pour préserver notre capital humain. Nous sommes tous tenus de consulter au besoin et de garder à l’esprit que le contrôle de qualité débutera en 2024, une étape incontournable sur notre feuille de route pour l’adhésion à FAC ».

Pour sa part, le secrétaire exécutif de l’Association nationale des établissements publics et entreprises du Portefeuille (ANEP) a salué les efforts entrepris par l’Inspection générale des Finances dans l’implémentation de la bonne gouvernance au sein des entreprises et établissements publics.

Il a exhorté les commissaires aux comptes a travailler dans cette même lancée pour pérenniser les acquis d’une gestion orthodoxe.

Des enseignements de qualité

Le représentant du premier Ministre, qui a ouvert ce séminaire, a souhaité plein succès à ces commissaires aux comptes et a tenu à les informer que le premier ministre remettra personnellement à chacun d’eux le brevet pour la participation à ce séminaire en date du 14 décembre prochain.

Voici quelques unes des matières prévues pendant les 3 jours que durera ce séminaire de formation : cadre légal et déontologique du commissariat aux comptes dans les établissements publics/cadre légal OHADA, par le professeur William Mbuyamba; Planification de la mission des commissaires aux comptes ; Rapport des commissaires aux Comptes, au deuxième jour par Jacques Mukala etc.

L’inspecteur général des finances-chef de service exposera au dernier jour sur les attentes du gouvernement par rapport au travail des commissaires aux comptes dans les établissements publics.

Suivra enfin l’exposé de Jean-Pierre Pfingu sur la contribution de l’ONEC et du CAC à la gouvernance des Etablissements publics.

Les commissaires aux comptes bénéficiaires de ces enseignements de qualité vont contribuer à l’implémentation de la bonne gouvernance dans les services et établissements publics.

Pami Halele

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Kinshasa: l’armée et la police organisent de patrouilles mixtes

Depuis 21 mai 2024, la Police nationale congolaise (PNC) et les Forces armées de la Républ…