Home Economie Revisitaton du contrat chinois : Jules Alingete dévoile les grandes lignes du mémorandum d’entente

Revisitaton du contrat chinois : Jules Alingete dévoile les grandes lignes du mémorandum d’entente

4 min read
0
0

Ça y est. La République démocratique du Congo a retrouvé ses intérêts qui lui reviennent de droit dans la convention de partenariat signée en avril 2008 avec le groupement d’entreprises chinoises. Ce vendredi 26 janvier 2024, l’inspecteur général des finances, chef de service Jules Alingete, a présenté les nouveautés contenues dans le mémorandum d’entente signé le 19 janvier dernier entre les parties prenantes à cette convention plus connue sous le nom de contrat chinois.

Le patron de l’Inspection générale des finances (IGF), auteur du rapport qui a abouti à la révisitation du contrat chinois, a révélé que les gains qui vont désormais provenir de l’exploitation de la Sino-congolaise des mines ( SICOMIN), évalué à sept milliards de dollars américain, vont financer les infrastructures routières de la République démocratique du Congo.

Pour atteindre cette somme, il est prévu que 624 millions de dollars américains soit investis cette année (2024) dans la construction des infrastructures. Ensuite, il y aura la somme de 324 millions de dollars chaque année.

L’autre nouveauté prévoie que 1,2% de royalties sur le chiffre annulé de la Sicomines soit trois à la partie congolaise.

La centrale de Busanga, construite par Sicomines pour répondre aux besoins en énergie pour l’exploitation des minerais sera désormais co gérée avec la République démocratique du Congo. La partie congolaise détiendra 68% d’actions dans la gestion de ce barrage et le groupement d’entreprises chinoises 32%.

Autant d’avantages et tant d’autres détails par Jules Alingete, qui prouvent que comme l’a promis le président Félix Tshisekedi dans son discours d’investiture pour son second mandat à la tête du pays, les erreurs commises par le passé ne vont plus se reproduire.

Celles commises dans le contrat chinois par de congolais véreux viennent d’être corrigées grâce à la volonté du chef de l’État de remettre les intérêts de la RDC au centre des toutes les conventions signées avec des tiers.

"Parmi mes engagements s’ajoute l’épineuse question du désenclavement de nos territoires, dont la solution en termes de financement vient déjà d’être rendue possible, notamment grâce à l’affectation prochaine de fonds issus de l’enveloppe obtenue dans le cadre de la renégociation du projet SICOMINES, qui devrait atteindre un montant global de 7 milliards de dollars américains", a annoncé le chef de l'État au stade des Martyrs.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: OLPA plaide pour l’acquittement du journaliste Blaise Mabala, détenu depuis 152 jours

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), ONG de défense et de promotio…