Home Nation Campagne médiatique de dénigrement contre l’IGF: Jules Alingete met en déroute ses détracteurs

Campagne médiatique de dénigrement contre l’IGF: Jules Alingete met en déroute ses détracteurs

4 min read
0
0

Cinq buts contre zéro. Tel serait le score du bras de fer entre l’Inspection générale des finances (IGF) et les adeptes des antivaleurs dans la gestion des finances publiques mis en mal par la patrouille financière si on était dans un match de football. Déballés et coincés, certains ont engagé une certaine presse et de journalistes habitués à servir de caisse de résonance à l’axe du mal, dans une campagne médiatique de dénigrement contre cette institution publique et ses animateurs. Mission vouée à l’échec car, à la place d’obtenir l’adhésion de la population congolaise, ils sont frappés par l’effet boomerang.

Que de titres pompeux au contenu nauséabond, généralement rédigés dans un français approximatif publiés dans une certaine presse et sur les réseaux sociaux contre l’IGF ces derniers jours! Ces chiffons appelés faussement articles de presse visent à faire passer l’Inspection générale des finances pour une structure corrompue.

Les internautes congolais ne sont pas dupes. Il suffit de lire les commentaires sous ces torchons teintés de fautes pour prendre la mesure de l’adhésion des congolais à la lutte contre les antivaleurs dans la gestion des finances publiques menée par l’IGF.

Ils identifient sans difficulté les tireurs de ficelles de cette campagne de sabotage et les exhortent carrément à changer. D’autres vont jusqu’à se poser de questions sur la nature même des auteurs de ces attaques.

De son côté, l’inspecteur général des finances, chef de service, Jules Alingete est imperturbable et reste focus sur la mission lui confiée par le président Félix Tshisekedi : en finir avec les antivaleurs dans la gestion des finances publiques dont les détournements des deniers publics.

D’où son message ci-après après:

"Rien alors rien ne pourra briser notre détermination à lutter contre les antivaleurs dans la gestion publique.
l’avenir de notre pays en dépend".

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Nation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Corruption et détournements, le casse-tête du gouvernement Judith Suminwa

Au moment où la nouvelle première ministre, Judith Suminwa Tuluka, consulte les forces soc…