Home Politique RDC: Voici les mesures conservatoires imposées au gouvernement Sama Lukonde en expédition des affaires courantes

RDC: Voici les mesures conservatoires imposées au gouvernement Sama Lukonde en expédition des affaires courantes

4 min read
0
0

Ils sont toujours en fonctions mais n’ont plus assez de marge de manœuvre. Les membres du gouvernement Sama Lukonde, maintenu par le président Félix Tshisekedi pour gérer les affaires courantes savent en quoi s’en tenir.

Dans un communiqué lu mardi 20 février 2024 sur la RTNC dans la foulée de l’annonce de la demande du chef de l’Etat au premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde et à ses ministres d’expédier les affaires courantes après leur démission, le directeur de cabinet du président de la République, Guylain Nyembo, a déterminé les prérogatives du gouvernement pendant cette période.

De ce communiqué, il s’avère que les affaires courantes couvriront les affaires de gestion quotidienne dont le règlement n’implique pas de décisions au sujet de la ligne politique à suivre.

Il s’agit notamment des dossiers en cours à propos desquels la décision constitue l’aboutissement des procédures entamées antérieurement et les affaires urgentes pour lesquelles un retard dans le traitement nuirait à la bonne marche de la nation ou contreviendrait aux engagements internationaux de l’État.

Pour préserver l’intérêt supérieur de la nation et dans le but d’encadrer le fonctionnement harmonieux des pouvoirs publics, le chef de l’Etat a pris les mesures conservatoires suivantes à l’attention des membres du gouvernement, dirigeants des entreprises publiques et du portefeuille de l’État, dirigeants des services, établissements et organismes publics, secrétaires généraux et responsables des administrations publiques :

La suspension jusqu’à nouvel ordre de recrutement, nomination, promotion et mouvement du personnel à tous les niveaux(i); suspension jusqu’à nouvel ordre des engagements, de liquidation et de paiement de toutes dépenses publiques autres que celles liées aux charges du personnel (ii); suspension des missions des services à l’extérieur du pays pour tous les membres du gouvernement et les personnels de leurs cabinets sauf les déplacements liés à certains dossiers spécifiques dont les demandes d’autorisation seront examinées au cas par cas(iii); interdiction de recourir aux opérations de cession, de transfert ou d’aliénation des actifs de l’État autres que celles déjà engagées(iv).

Le communiqué du directeur de cabinet du président de la République a précisé néanmoins que des cas exceptionnels nécessitant une dérogation seront soumis à l’autorisation préalable du Président de la République.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: le Syeco plaide auprès de Judith Suminwa pour la bonne gouvernance des fonds alloués à l’EPST

La première ministre, Judith Suminwa Tuluka, poursuit ses consultants en vue de la formati…