Home Politique Fraude électorale à Masimanimba : L’étau se resserre autour de Didier Mazenga

Fraude électorale à Masimanimba : L’étau se resserre autour de Didier Mazenga

4 min read
0
0

Figurant sur la liste des 82 candidats dont les suffrages obtenus aux législatives nationales ont été annulés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le ministre du Tourisme, Didier Mazenga Mukanzu, est dans une mauvaise posture. Alors que le parquet général près la Cour de cassation a auditionné le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, jeudi 22 février 2024 et va poursuivre les auditions avec d’autres présumés fraudeurs, l’arrestation de trois agents de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à Masimanimba, dans la province du Kwilu, n’est pas de nature à le sortir d’affaire.

Lors d’un cadre de concertation tenu jeudi à Masimanimba, le deuxième vice-président de la CENI, Didi Manara, a annoncé l’arrestation de trois agents électoraux locaux. Il s’agit du chef de l’antenne, du logisticien et d’un informaticien.

Suspectés d’être à la base des irrégularités massives qui ont contraint la Centrale électorale à annuler les législatives nationales et provinciales du 20 décembre 2023 à Masimanimba, ils sont détenus pour besoin d’enquête.

Détenus à la prison centrale de Masimanimba, il leur est reproché notamment la disparition de machines de vote, corruption et le favoritisme.

Selon les informations d’alternance.cd, l’un des trois agents de la CENI arrêtés serait passé aux aveux. Dans son témoignage, il aurait cité quelques candidats dont Didier Mazenga, qui aurait obtenu un lot de machines à voter et d’autres matériels électoraux.

Nos sources qui ont requis l’anonymat indiquent que ces informations vont être envoyées au parquet général près la Cour de cassation.

A noter que rien n’a filtré de l’audition de Gentiny Ngobila. Le secrétaire général de son parti politique, Charles Mbutamuntu a lui aussi été auditionné. Ils sont attendus ce vendredi pour la poursuite des auditions alors que l’ancien député national Nsingi Pululu va lui aussi se prêter à cet exercice.

Quant aux membres du gouvernement central dont Didier Mazenga sanctionnés par la CENI pour fraude électorale, leur sort n’est pas encore connu.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: le Syeco plaide auprès de Judith Suminwa pour la bonne gouvernance des fonds alloués à l’EPST

La première ministre, Judith Suminwa Tuluka, poursuit ses consultants en vue de la formati…