Home Economie Contrat léonin à la MIBA: Une société sans représentation en RDC obtient l’exclusivité de la production

Contrat léonin à la MIBA: Une société sans représentation en RDC obtient l’exclusivité de la production

4 min read
0
0

Quelques semaines après l’installation des nouveaux membres du Conseil d’administration représentant l’actionnaire minoritaire chinois, nommés en correction de l’ordonnance présidentielle précédente, la Minière de Bakwanga (MIBA) continue à baigner dans la megestion. Les dirigeants de cette entreprise publique ont attribué un marché, et pas n’importe lequel, de gré à gré, à une société sans représentation officielle en République démocratique du Congo.

La signature du contrat entre la MIBA et la société dénommée « Centre ville », non autrement identifiée, a eu lieu ce vendredi 1er mars 2024.

Inimaginable mais vrai, cette société présentée comme du droit américain et qui serait établie aux États-Unis, n’a ni adresse, ni représentation, ni document officiel, ni personnel en République démocratique du Congo.

Contrairement au Décret n°10/22 du 02/06/2010 portant manuel de procédures de la Loi relative aux marchés publics, il n’y aurait eu ni appel d’offre international, ni appel à candidature, ni sélection des candidatures, encore moins de traitement des dossiers. Tout s’est passé comme entre potes.

Interrogé par la presse sur les contours de ce contrat, le prétendu responsable de la présumée société « Centre ville » (photo ci-dessus) s’est montré très évasif et confus, annonçant tantôt le début des travaux pour « demain », tantôt son retour pour revenir plus tard afin de débuter les travaux.

Au sujet du montant du deal, il a renvoyé les journalistes auprès du PCA de la MIBA. Ce qui démontre qu’il y a aiguille sous roche étant donné que ce genre de question relève des prérogatives de la Direction générale et non du Conseil d’administration.

Selon les informations d’alternance.cd, aux termes de ce contrat léonin, la société « Centre ville » aurait obtenu l’exclusivité de toute production de la MIBA.

Pourtant, le chef de l’Etat a instruit les dirigeants de la MIBA de ne accorder le monopole à aucune entité nationale ou étrangère.

Jean Pérou Kabouira

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: le Syeco plaide auprès de Judith Suminwa pour la bonne gouvernance des fonds alloués à l’EPST

La première ministre, Judith Suminwa Tuluka, poursuit ses consultants en vue de la formati…