Home Politique Identification et enrôlement des électeurs : 30 jours (seulement ) par aire opérationnelle

Identification et enrôlement des électeurs : 30 jours (seulement ) par aire opérationnelle

7 min read
0
0

Alors qu’elle s’est déroulée sur une longue période de plus d’une année lors des précédents processus électoraux, l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs pour les élections de 2023 se déroulera sur une période de 30 par aire opérationnelle. L’annonce a été faite ce mercredi 23 novembre 2022 par le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Denis Kadima, lors de la troisième réunion du cadre de concertation avec les partis et regroupements politiques.

Dans sa communication, il a rassuré les parties prenantes au processus électoral que l’institution qu’il dirige « appliquera systématiquement les principes et valeurs de transparence, d’indépendance, d’inclusivité, de redevabilité, d’impartialité et de professionnalisme dans toutes les opérations et procédures, notamment concernant la cartographie opérationnelle ou encore la révision du fichier électoral ».

Pas de province favorisée et/ou marginalisée

Répondant sans les citer aux rumeurs qui prétendent que la CENI aurait réduit le nombre des centres d’inscription dans les provinces supposément peu favorables au chef de l’Etat et augmenté le nombre de ceux de provinces prétendument pro Tshisekedi, Denis Kadima a expliqué que ce n’est pas vrai.

« Aucune des 26 provinces n’a vu le nombre de ses centres d’inscription être réduit. La CENI a, par contre, procédé à un réajustement équilibré avec comme seules motivations l’inclusivité absolue et la réduction de la distance entre les centres d’inscription et le lieu de résidence », a-t-il précisé.

Lire aussi Élections: Joseph Kabila et Ramazani Shadary ont donné le go à l’Athénée de la Gombe

S’agissant de la révision du fichier électoral, la CENI a prévu trois aires opérationnelles. Il s’agit de l’aire Ouest, comprenant les provinces de l’Equateur, Kinshasa, Kongo Central, Kwango, Kwilu, Mai Ndombe, Mongala, Nord-Ubangi Sud Ubangi et Tshuapa; l’air Centre et sud comprenant les provinces du Haut-Katanga, Haut-Lomami, Kasaï, Kasaï Central, Kasaï Oriental, Lomami, Lualaba, Sankuru et Tanganyika et l’air opérationnelle de l’Est du Nord-Est avec le Bas- Uélé, Haut-Uélé, Ituri, Maniema, Nord-Kivu, Sud-Kivu et Tshopo.

« La durée de l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs est de 30 jours par aire opérationnelle », a annoncé Denis Kadima.

Le calendrier électoral sera publié ce weekend

A l’en croire, 29 700 kits ont été commandés et vont principalement fonctionner à l’énergie solaire dans 22 271 centres d’inscriptions dont 10 000 kits pour couvrir 10 provinces.

Signalant au passage que l’objectif ultime de son équipe est de générer un fichier électoral fiable, inclusif, exhaustif, sécurisé et flexible, il a fait l’annonce suivante: « je vais ainsi saisir l’opportunité que vous m’offrez pour annoncer la publication du calendrier électoral ce samedi 26 novembre 2022 .»

Lire également Identification de la population et élections : La CENI et l’ONIP s’y penchent pour définir un cadre de collaboration

Le président de la CENI est, par ailleurs, conscient que 30 jours par aire opérationnelle pourraient paraître surprenants pour des congolais accoutumés à un processus de révision du fichier électoral rotatif se déroulant sur une période de plus d’une année.

« A l’instar d’autres pays africains qui le font en très peu de temps, a-t-il assuré, nous allons nous défier collectivement pour réaliser cet exercice en 30 jours par aire opérationnelle »

R. Djanya

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Encadrement des recettes et dépenses de l’État: Félix Tshisekedi instruit Judith Suminwa de se servir utilement des recommandations de l’IGF

Près d’un mois après la fin des missions d’encadrement dans les entreprises et…