Home Politique Enrôlement des électeurs : rendez-vous manqué pour Denis Kadima

Enrôlement des électeurs : rendez-vous manqué pour Denis Kadima

5 min read
0
0

C’est une douche froide en plein hiver pour le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Denis Kadima. Il vient d’essuyer un premier fiasco qui n’incite pas à l’optimisme pour le reste du processus électoral. Son institution a prolongé de 25 jours l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs dans la première aire opérationnelle, initialement prévue pour 30 jours ouvrables.

La décision a été annoncée dimanche 22 janvier 2023, à travers une déclaration lue sur les antennes de la RTNC par le rapporteur de la CENI, Patricia Nseya Mulela.

« Après débat et délibération par la plénière de la CENI, il a été décidé d’une prolongation de 25 jours pour permettre aux congolais en droit de voter de se faire enrôler », a-t-elle déclaré.

Les statistiques des personnes enrôlées dans les provinces de l’Equateur, Kinshasa, Kongo central, Kwango, Kwilu, Nord-Ubangi, Sud-Ubangi, Mongala, Mai-Ndombe et Tshuapa sont très loin des projections.

D’après la CENI, sur les 18.694.542 électeurs attendus, seuls 7.910.679 ont déjà obtenu leurs nouvelles cartes, soit 37,9%.

« La Ceni se réjouit de l’engouement de la population observé dans les centres d’inscription depuis le lancement de cette opération. Ce qui confirme l’intérêt patriotique que porte la population congolaise au processus électoral », a reconnu Patricia Nseya.

Lire aussi Enrôlement des électeurs : La mission d’observation CENCO-ECC largue ses observateurs dès ce samedi

La Centrale électorale félicite et encourage la population à continuer de se faire enrôler.

En ce qui concerne l’observation électorale, la CENI déplore l’absence des observateurs et témoins des partis et regroupements politiques dans au moins 75% des centres d’inscription.

Elle rappelle à ces derniers de se rattraper dans le reste des aires opérationnelles, conformément aux procédures d’accréditation des témoins et observateurs.

Début dans la deuxième aire opérationnelle ce mercredi

Dans la foulée, le rapporteur de la CENI a annoncé le début de l’enrôlement des électeurs, ce mercredi 25 janvier 2023, dans l’aire opérationnelle 2 qui concerne 9 provinces, à savoir le Haut Katanga, Haut Lomami, Kasaï, Kasaï Central, Kasaï Oriental, Lomami, Lualaba, Sankuru et Tanganyika ainsi que dans les 3 pays étrangers notamment l’Afrique du Sud, la France et la Belgique.

Ce report n’est pas de nature à rassurer les différentes parties prenantes au processus électoral, notamment l’opposition dont certains leaders ont eu à dénoncer ce qu’ils considèrent comme une absence de consensus dans la mise en place du bureau actuel de la CENI.

Même s’il paraît encore trop tôt de le prédire, le scénario du report des élections se dessinerait.

Jean Perou Kabouira

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: ce que l’on sait de l’attaque de la résidence de Vital Kamerhe ce dimanche

La résidence du vice-premier ministre sortant de l’Economie nationale, située dans l…