Home Sécurité RDC: départ des officiers rwandais de l’état-major de la Force régionale de l’EAC

RDC: départ des officiers rwandais de l’état-major de la Force régionale de l’EAC

4 min read
0
1

Kinshasa et Kigali continuent à se rendre coup sur coup. Au fort de la crise sécuritaire et diplomatique entre les deux pays, la République démocratique du Congo a ordonné aux officiers rwandais membres de l’état-major de la Force régionale de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC) de quitter le sol congolais. Ces derniers sont vite rentrés chez eux.

L’information a été dévoilée par le porte-parole des FARDC, le général-major Sylvain Ekenge Bomusa Efomu, lundi 30 janvier 2023.

« Pour des raisons sécuritaires, la République Démocratique du Congo a enjoint le Commandant de la Force Régionale des Etats de l’Afrique de l’Est de rapatrier dans leur pays les officiers rwandais membres du Quartier Général de la Force basés à Goma », a-t-il annoncé.

Il a ajouté que le Rwanda a à son tour, rappelé ses officiers présents en RDC au sein des différents mécanismes régionaux et sous régionaux.

« Ces derniers ont déjà quitté le sol congolais et regagné le Rwanda. Suite à cette décision, le Rwanda a rappelé tous ses officiers faisant partie de tous les mécanismes régionaux basés en République Démocratique du Congo », a précisé le porte-parole des FARDC dans un communiqué.

Lire aussi Force régionale : Le Soudan du Sud (aussi) envoie des troupes en RDC

Cette annonce prête à confusion étant donné que Kinshasa s’est farouchement opposé à la participation du Rwanda à la Force régionale de l’EAC.

Même le chef de l’Etat rwandais a récemment affirmé que son pays ne participerait pas à cette force.

« L’idée d’associer les pays voisins, dont le Rwanda, à la résolution du problème des groupes armés est venue de nos et a été au cœur de nos discussions avec les autorités, à la fin de 2029 et au début de 2020. Le fait que Kinshasa ait décidé, finalement, de nous exclure signifie que le Congo n’a ni l’envie ni l’intention de résoudre le cas particulier des FDLR. La même logique reposant sur la mauvaise foi a présidé au veto de la RDC à la participation du Rwanda à la force régionale est-africaine sous direction kényane », a expliqué Paul Kagame au cours de sa récente interview accordée à JeuneAfrique.

Jean Perou Kabouira

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Léon Nguwa: «les épreuves endurées par l’UNC en 14 ans d’existence et son leader démontrent que notre destinée sera meilleure »

19 juin 2010-19 juin 2014, l’Union pour la nation congolaise (UNC) a totalisé quator…