Home Nation Visite du Pape: Les déplacés de Goma partagés entre déception et espoir

Visite du Pape: Les déplacés de Goma partagés entre déception et espoir

5 min read
0
0

Alors qu’ils espéraient le rencontrer pour lui raconter le calvaire leur imposé, de nombreux déplacés de la guerre d’agression rwandaise ont suivi en direct à la Radiotélévision nationale congolaise (RTNC) la célébration eucharistique du Pape François, mercredi 1er février 2023. Ceux de différents villages du territoire de Nyirangongo ayant trouvé refuge à Goma regrettent le fait que le souverain pontife ne s’est pas rendu dans le chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Au micro d’alternance.cd, ils ont exprimé leur déception mais se sont consolés à l’idée que l’échantillon qui a été sélectionné pour rencontrer le Pape à Kinshasa aura plaidé la cause de tous les déplacés. « Nous ne sommes pas contre nos frères et sœurs de Kinshasa. Mais pour dire vrai, c’est nous qui subissons directement et au quotidien les atrocités de la guerre d’agression. Nous aurions voulu que le Pape viennent jusqu’à Goma, mais hélas, nous faisons confiance au Seigneur et aux autorités du gouvernement, qui ont de bonnes raisons d’avoir supprimé l’étape de Goma », s’est désolé Tedilonge Alain, déplacé du site de Don Bosco Ngangi.

Sans verser dans le désespoir, un déplacé rencontré au camp de Kanyaruchinya espère que le message adressé par le Pape à la communauté internationale et aux pays voisins de la RDC, mardi, devant la classe politique, le corps diplomatique et les acteurs de la société civile, sera suivi d’effets.

Lire aussi Kwilu: Situation humanitaire catastrophique pour les déplacés de Kwamouth

L’évêque de Rome a notamment déclaré ce qui suit : « Retirez vos mains de la RDC, retirez vos mains de l’Afrique! Cessez d’étouffer l’Afrique. Elle n’est pas une mine à exploiter, ni une terre à dévaliser ».

Lors de sa célébration eucharistique du mercredi à l’aéroport de Ndolo, le Pape a exhorté les congolais d’être des missionnaires de paix et les témoins du pardon. « Jésus dit aujourd’hui, communauté, groupe ethnique, quartier et ville de ce grand pays : la paix soit avec vous. Que ces paroles de notre seigneur résonnent dans nos cœurs, en silence. Sentons qu’elles s’adressent à nous et choisissons d’être des témoins du pardon, des acteurs dans la communauté, des personnes en mission de paix dans le monde », a-t-il déclaré dans son homélie.

Par ailleurs, reçus par le Pape, les représentants des victimes des violences dans les provinces de l’Est du pays lui ont remis des armes blanches représentant celles utilisées par leurs bourreaux pour les agresser. Ils ont fait des témoignages horribles sur les circonstances et la nature des agressions dont ils ont été victimes.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Nation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: le Syeco plaide auprès de Judith Suminwa pour la bonne gouvernance des fonds alloués à l’EPST

La première ministre, Judith Suminwa Tuluka, poursuit ses consultants en vue de la formati…