Home Politique Kagame dévoile son ambition d’annexer une partie de la RDC

Kagame dévoile son ambition d’annexer une partie de la RDC

7 min read
0
0

Le président rwandais assume son soutien au M23. Le plus officiellement du monde, Paul Kagame a avoué que ce mouvement veut récupérer une partie du Rwanda qui selon lui, se trouve en République démocratique du Congo.

C’est au cours d’une conférence de presse organisée samedi au Palais présidentiel de la Marina, au Bénin, lors d’une visite d’État, qu’il a finalement pris le courage de dévoiler l’ambition expansionniste de son pays.

« En ce qui concerne le M23 et toutes les personnes liées au M23, les congolais qui ont bénéficié de l’héritage rwandais, les frontières qui ont été construites durant la période coloniale ont affecté et divisé nos peuples. Une partie du Rwanda qui a été donnée au Congo, le sud à l’Ouganda, etc. Nous avons une coopération qui existe déjà dans ces zones. Il y a déjà des liens qui existent entre les peuples. C’est évident. Vous pouvez remonter dans l’histoire », a déclaré Paul Kagame.

Arrivée de Paul Kagame au Bénin

Contrairement à une certaine opinion qui prétend que la crise sécuritaire actuellement aurait ravivé par le rapprochement entre Kinshasa et Kigali depuis l’avènement au pouvoir de Félix Tshisekedi, le dirigeant rwandais a dédouané son homologue congolais:
« Ce problème va au-delà de ma personne, au-delà de la personne du président Tshisekedi. Toutes ces personnes qui étaient présentes en cette période ne sont plus là. En 2012, nous n’avons pas bien géré la question et aujourd’hui, 11 ans après, le problème existe toujours. Tous les pays africains ont été impliqués dans la résolution de cette question mais personne n’a pu réussir quoi que ce soit ».

Lire aussi Guerre d’agression : Lambert Mende a parlé

Qu’à cela ne tienne, Paul Kagame note qu’
« aujourd’hui, nous avons le processus de Nairobi et celui de Luanda qui ont mis tout en œuvre pour résoudre cette question, mais je pense qu’ils sont en train de chercher une solution ».

Gare à la distraction côté congolais

En réaction, le porte-parole du gouvernement congolais, Patrick Muyaya accuse le chef de l’État rwandais de vouloir transgresser l’histoire et de provocation.

« Paul Kagame, a-t-il tweeté, transgresse l’histoire, ses propos constituent une nouvelle provocation. Ce qu’il ne dit pas c’est qu’il est la cause de l’insécurité à l’Est, créateur du RCD, CNDP, M23. Ce qu’il ne doit jamais oublier, c’est que nous défendrons chaque centimètre de notre territoire .»

C’est donc clair désormais que Kigali veut annexer une partie du territoire congolais. Au gouvernement et à la population congolais de prendre cette menace au sérieux. Ce, d’autant plus qu’au Rwanda, l’anaphore rhétorique de la prétendue attribution d’une partie du territoire rwandais à la RDC à la conférence de Berlin fait bien sa route au sein des élites et même de la population.

Clap de fin donc pour les débats stériles et polémiques inutiles notamment sur la fameuse proposition de loi sur la nationalité, le discours sécessionniste Katangaise etc.

Jean Perou Kabouira

Dans la même catégorie

Il a chié sur le Rapport Mapping: Patrick de Saint Exupéry, un journaliste français au service de Paul Kagame?

Guerre d’agression : Le conseil de sécurité de l’ONU se dit prêt « à désigner des personnes ou des entités » qui appuient le M23

Crise RDC-Rwanda: Sama Lukonde sollicite le soutien de la SADC au médiateur Joao Lourenço

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Kinshasa: De Kulunas d’un quartier populaire préparent une surprise au chef de la police provinciale

Des inciviques psychopathes qui distribuent la mort dans les rues de Kinshasa appelés comm…