Home Politique Un des premiers kabilistes «tshisekedisés »: Jean-Pierre Lihau réintègre officiellement l’UDPS

Un des premiers kabilistes «tshisekedisés »: Jean-Pierre Lihau réintègre officiellement l’UDPS

6 min read
0
0

Le vice-premier ministre, ministre de la Fonction publique, modernisation de l’administration et innovation du service public, Jean-Pierre Lihau, est un homme de conviction et réaliste. Membre du gouvernement depuis la rupture de la coalition FCC-CACH, il a décidé de quitter le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) de Joseph Kabila pour rejoindre officiellement l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) de Félix Tshisekedi.

C’est à travers une vidéo dévoilée dimanche 28 mai que Jean-Pierre Lihau a annoncé ce choix surprenant.

« Pour faire la politique, il suffit juste d’intégrer un parti politique proche de ses convictions et pas nécessairement d’en créer un. Ainsi donc j’ai décidé de réintégrer l’UDPS au sein duquel j’avais déjà évolué de 1997 à 2007. Plus qu’un parti politique, l’UDPS est un patrimoine national », a-t-il expliqué.

Cette décision est surprenante dans un univers politique congolais où chaque acteur politique a naturellement tendance à créer son propre parti politique pour bien négocier et évidemment être autonome.

Un des premiers kabilistes à avoir quitté Kabila

Lihau fait partie des premiers kabilistes à avoir tourné le dos à Kabila pour rejoindre le camp de Tshisekedi.

Au sein de la kabilie, il avait occupé notamment les fonctions de conseiller principal chargé des questions juridiques du président de l’Assemblée nationale Evariste Boshab, de 2008 à 2012 et de directeur de cabinet adjoint puis directeur de cabinet du président de l’Assemblée nationale Aubin Minaku, de 2012 à 2019.

Lire aussi

Élu député national à Bumba dans la province de la Mongala en 2018, Jean-Pierre Lihau s’est vu confier le poste de directeur de cabinet adjoint du premier ministre Sylvestre Ilunga. Poste auquel il renoncera quelques mois pour garder son siège de député national.

En 2020, il a été le premier élu du PPRD à participer aux consultations initiées par le chef de l’Etat Félix Tshisekedi en vue de la mise en place de l’Union sacrée de la Nation, en remplacement de la coalition FCC-CACH. Il emmènera avec lui 41 députés nationaux du PPRD, co signataires de la pétition qui a conduit à la destitution du bureau de la PPRD Jeanine Mabunda à l’Assemblée nationale.

Lire également

Nommé VPM de la Fonction publique, Jean-Pierre Lihau s’est tshisekedisé davantage, au point de décider de réintégrer le parti présidentiel, dont il a été membre, selon ses dires, de 1997 à 2007.

Pourtant, l’homme ne manque ni les moyens financiers ni une base pour créer son propre parti politique. Il a écouté son cœur. De tels choix politiques sont rares en RDC.

Junior Lomanga

Dans la même catégorie

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: le combat de dignité du Dr Denis Mukwege en faveur de la femme congolaise à travers la réparation de la fistule et du prolapsus dans des villages enclavés

Dans les contrées reculées et les villages isolés de la République démocratique du Congo, …