Home Economie Commission RDC-Chine: Félix Tshisekedi fixe la ligne de conduite à suivre à la partie congolaise

Commission RDC-Chine: Félix Tshisekedi fixe la ligne de conduite à suivre à la partie congolaise

7 min read
0
0

Se montrer vigilants et faire valoir l’intérêt national, c’est en substance la recommandation phare du chef de l’État Félix Tshisekedi Tshilombo aux négociateurs congolais aux travaux de la Commission mixte bilatérale RDC-Chine réactivée pour encadrer la coopération entre les deux pays. Il a formulé cette recommandation dans sa communication au cours de la centième réunion du conseil des ministres, tenue vendredi 2 juin.

C’est sans doute l’une des retombées positives du rapport d’enquête de l’Inspection générale des finances (IGF) sur le partenariat de convention liant depuis 2008 la République démocratique du Congo et un groupement d’entreprises chinoises (GEC) portant sur l’exploitation des minerais congolais en échange de la construction par la partie chinoise des infrastructures sociales de base pour la partie congolaise.

D’après ce rapport à lire ici Contrat chinois: Voici l’intégralité des conclusions de l’IGF(Document) , la partie chinoise, qui s’était engagée à construire 3.500 km de routes, autant de kilomètres de chemins de fer, 31 hôpitaux de 150 lits et 145 centres de santé, pour une valeur estimée à 6,5 milliards de dollars et en échange de concessions minières en RDC et de prêts à l’État congolais a floué la partie congolaise.

Lire aussi

Durant sa visite d’État en Chine du 24 au 29 mai 2023, le chef de l’État congolais a passé en revue avec son homologue Xi Jinping, l’état des relations historiques et d’amitié qui lient leurs pays depuis plus de cinquante ans.

Dans sa communication à la 100 ème réunion du conseil de ministres, Félix Tshisekedi a indiqué qu’ils ont échangé entre autres autour du renforcement de la coopération dans les domaines tels que l’éducation, l’énergie, l’éducation, la santé, les mines, les finances publiques, le numérique ou encore la sécurité.

Un nouveau départ

Partageant la conviction de la nécessité d’encadrer la coopération sino-congolaise, Tshisekedi et Xi Jinping se sont convenus de mettre en place une bonne coordination.

« Cela exige aux deux parties de travailler ensemble pour que ce partenariat public puisse être toujours gagnant-gagnant. L’objectif de cette approche est de consolider, d’élargir davantage la coopération sino-congolaise en s’appuyant sur des bases saines garantissant des principes de respect mutuel d’équité de transparence profitable à la fois au peuple congolais et chinois », a déclaré le président de la République en conseil des ministres.

Lire également

A cet effet, poursuit le compte rendu de la 100 ème réunion du conseil des ministres, « au vu des enjeux futurs émergeant de cette visite, le président de la République a chargé le gouvernement, à travers le premier ministre avec l’appui du vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères et de la Francophonie, d’œuvrer à la matérialisation effective de ce partenariat stratégique en collaboration avec son cabinet ».

Mais ce n’est pas tout car, Félix Tshisekedi a donné des instructions claires aux négociateurs congolais membres de la commission mixte RDC-Chine réchauffée.

« Il a insisté sur le fait que durant les travaux de la commission mixte bilatérale revitalisés, les négociateurs de la République démocratique du Congo soient vigilants et fassent valoir adéquatement par dessus tout l’intérêt national aussi bien dans la phase préalable de réflexion et de définition du cadre de collaboration et des intérêts des partis que dans les autres phases consécutives », renseigne le compte rendu du conseil des ministres.

Pami Halele

Dans la même catégorie

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: le combat de dignité du Dr Denis Mukwege en faveur de la femme congolaise à travers la réparation de la fistule et du prolapsus dans des villages enclavés

Dans les contrées reculées et les villages isolés de la République démocratique du Congo, …