Home Nation Assassinat de Chérubin Okende : La louche attitude de son parti politique

Assassinat de Chérubin Okende : La louche attitude de son parti politique

8 min read
0
33

Depuis la découverte du corps sans vie du député national et ancien ministre Chérubin Okende, jeudi 13 juillet 2023, on assiste à une avalanche de messages dans les médias traditionnels et les réseaux sociaux. Si une majeur partie des congolais s’indigne et compatit avec sa famille, d’autres surfent ouvertement sur cet assassinat pour booster leur visibilité ou celle de leur leader. Ce qui les place dans une position de suspicion.

Ça va vite au niveau de la justice pour élucider les circonstances de l’assassinat horrible de l’ancien ministre des Transports, retrouvé mort dans son véhicule abandonné sur l’avenue des Poids Lourds. Alors que le gouvernement a rapidement annoncé la mise sur pied d’une commission pluridisciplinaire pour enquêter sur ce drame, Ensemble pour la République, parti politique dont Chérubin Okende était le porte-parole, multiplie les bourdes.

En effet, des communicateurs de Ensemble profitent de la mort de Okende pour faire la promotion de leur parti, reléguant en seconde place les hommages à l’illustre disparu.

Seulement, ils le font avec beaucoup de couacs, qui n’ont pas manqué d’attirer l’attention de l’opinion publique.

L’invraisemblable thèse de son enlèvement dans le parking de la Cour constitutionnelle

Notez par exemple que l’alerte de l’enlèvement de Chérubin Okende a été faite via des canaux proches de Ensemble à 15h00’ alors que le courrier dans lequel il sollicitait le report de son rendez-vous à la Cour constitutionnelle a été déposé à 16h02’, soit une heure plus tard.

C’est ce qu’a constaté notamment la journaliste Sonia Roley, ancienne de Radio France internationale(RFI) et actuellement à Reuters, qui a trouvé louche la communication du parti politique de Moïse Katumbi.

Mais ce n’est pas tout, car, les mêmes canaux ont relayé, avec les mêmes éléments de langage, à la virgule près, un audio du garde du corps de Chérubin Okende, qui se plaignait de l’enlèvement de son chef.

Lire aussi

Assassinat de Chérubin Okende : Ensemble pour la République fait du meli mélo

Question : si réellement l’ancien ministre des Transports a été enlevé dans l’enceinte de la Cour constitutionnelle, comme le prétend Ensemble, pourquoi son garde du corps n’a-t-il pas commencé par retourner au bureau où il a déposé le courrier pour se plaindre avant de contacter le secrétaire général du parti, Dieudonné Bolengetenge et la presse?

Aussi, si réellement la jeep de Chérubin Okende se trouvait dans le parking de la Cour constitutionnelle, comment pouvait-t-il être enlevé sans qu’aucun de la dizaine de policiers commis à la sécurité du lieu ne s’en aperçoive?

Les tentatives de réponses à ces questions et à d’autres qui en découlent pourront faire tomber caduque l’hypothèse selon laquelle Chérubin Okende a été enlevé à la Cour constitutionnelle. Les enquêteurs n’ épargneront certainement aucune piste.

D’ailleurs, dans l’audio balancé sur les réseaux sociaux par des canaux pro Ensemble, on entend le même garde du corps avancer l’hypothèse selon laquelle son chef pouvait avoir été enlevé en dehors de la Cour constitutionnelle.

Lire également

RDC: Mike Hummer prélève la température de l’État de droit auprès de Rose Mutombo

Au-delà de tout, les communicateurs de Ensemble semblent ignorer que dans les traditions et culture de la communauté tetela dont Chérubin Okende était membre, toutes les activités du défunt restent suspendues jusqu’à son enterrement. Comme pour dire que l’heure est en tout cas au recueillement, au deuil et à la consolation de la famille biologique. Pas à la politique.

Le fait pour Ensemble de naviguer sur cet assassinat horrible pour en tirer des dividendes politiques fait dire à une certaine opinion qu’il y a aiguille sous roche.

Jean Pérou Kabouira

Dans la même rubrique

Meurtre de l’ambassadeur italien : Mustapha Milambo, son chauffeur congolais « doublement » tué

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Nation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Jean-Claude Baende à Jean-Pierre Bemba: « Je sais que tu as l’habitude de créer des conflits avec tout le monde »

Entre le député national Jean-Claude Baende et le vice-premier ministre de la Défense nati…