Home Economie Le gouvernement lance la digitalisation de la billetterie de TRANSCO

Le gouvernement lance la digitalisation de la billetterie de TRANSCO

4 min read
0
0

Le ministre des Transports, voies de communication et désenclavement, Marc Ekila Likombo, a lancé, samedi 29 juillet 2023, la digitalisation de la billetterie de la société des Transports au Congo (TRANSCO). L’objectif visé est de booster les recettes de cette entreprise, qui fait face à d’énormes difficultés depuis quelques années.

Dans sa phase expérimentale, cette digitalisation de la billetterie concernera quelques lignes avant la deuxième phase qui consistera au transfert des compétences au personnel de TRANSCO.

Selon le ministre des Transports, le gouvernement espère voir cet établissement public se prendre en charge avec ses propres recettes.

« Avec la solution innovante, les choses pourront s’améliorer. Derrière tout ça, nous voulons aussi apporter une idée nouvelle parce qu’avec nos établissements publics, c’est toujours l’État qui doit payer les frais de gestion. Nous voulons prendre le pari de voir la gestion de cet établissement améliorée pour que lui-même soit en mesure de dissiper le renouvellement des stocks des bus et d’assurer son fonctionnement », a déclaré Marc Ekila.

Il a expliqué qu’avec la digitalisation de la billetterie, on va gagner en temps réel. Des caméras qui seront installées permettront selon ses explications, de visualiser tout ce qui se passe dans les bus et donc, on déterminera à la fin de chaque journée, le nombre des personnes qui ont acheté les billets sur tous les bus mis en circulation.

Lire aussi

Numérisation des services publics : Molendo Sakombi, un cas d’école

Le ministre des Transports, voies de communication et désenclavement a rappelé qu’il y a quelques mois, le président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo, « avait sonné l’alarme pour la gestion améliorée des entreprises et établissements publics de l’État parce que nous sommes à l’ ère de la digitalisation et de la modernisation .»

A cet effet, a-t-il poursuivi, « il fallait ainsi rationaliser à travers les outils modernes car nos entreprises sont confrontées à des sérieux problèmes de gestion .»

Avec la billetterie électronique et la télé surveillance des recettes, du carburant et passagers à bord grâce aux caméras et terminaux émetteurs des billets, c’est une nouvelle ère qui s’ouvre à TRANSCO.

Junior Lomanga

Dans la même rubrique

Retard de paiement des rémunérations du personnel de Transco: Rien de méchant à reprocher à Andrew John Bongi

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: OLPA plaide pour l’acquittement du journaliste Blaise Mabala, détenu depuis 152 jours

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), ONG de défense et de promotio…