Home Economie Patrouille financière menée par l’IGF: Félix Tshisekedi interpelle les commissaires aux comptes

Patrouille financière menée par l’IGF: Félix Tshisekedi interpelle les commissaires aux comptes

5 min read
0
0

Dans sa communication lors de la cent- dixième réunion du conseil des ministres, le chef de l’État a insisté sur la nécessité pour les mandataires publics, d’avoir une conduite managériale qui repose sur la bonne gouvernance pour garantir de meilleurs résultats de gestion. Félix Tshisekedi a loué (encore ) le travail réalisé par l’Inspection générale des finances (IGF) dans l’assainissement des finances publiques.

Selon le compte rendu de ce conseil des ministres tenu vendredi 25 août 2023, le président de la République a évoqué notamment l’amélioration de la qualité des prestations et des services rendus aux usagers par la réalisation de leur objet social ; le respect des obligations sociales envers les travailleurs; la transformation réelle du potentiel d’exploitation et de production des actifs de tous genres et; l’atteinte des seuils de rentabilité afin d’avoir des marges de trésorerie positives pour accroître les actifs et les capacités contributives de leurs entités respectives au budget de l’État.

Malheureusement, il a relevé que l’apport des commissaires aux comptes ne se fait pas sentir alors qu’ils ont été mandatés par le gouvernement.

« Le président de la République a souligné que les mauvaises pratiques et anomalies de gestion diverses tant décriées, décelées et révélées par l’Inspection générale des finances et d’autres structures de contrôle ont été entretenues par l’inaction des commissaires aux comptes qui ont pourtant reçu de l’État un mandat d’intérêt général, d’audit légal, de certifier les comptes annuels après avoir vérifié la sincérité et la conformité des données financières sur base des normes de bonne gouvernance en vigueur », a rapporté le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya.

Face à cette situation et pour éviter d’entretenir les mêmes défaillances, « le président de la République a invité la ministre d’État, ministre du Portefeuille, sous la supervision du premier ministre, à y remédier en toute urgence ».

Dans le même ordre d’idée, Félix Tshisekedi a instruit le ministre des Finances, de « prendre les dispositions nécessaires pour accompagner l’Ordre national des experts comptables, ONEC, dans l’encadrement et l’amélioration des contributions de prestation de ses membres en vue de garantir une meilleure contribution de la profession d’experts comptables à la promotion de la bonne gouvernance » en République démocratique du Congo.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: Le gouvernorat de Kinshasa au centre d’une bataille entre Turcs et Indo-Pakistanais

A quelques heures de la fermeture des Bureaux de réception et de traitement des candidatur…