Home Economie Top 10 des entreprises publiques : Miguel Kashal, gendarme de la sous-traitance en RDC(Les Points)

Top 10 des entreprises publiques : Miguel Kashal, gendarme de la sous-traitance en RDC(Les Points)

15 min read
0
0
Par Sondage Les Points

Top 10 des entreprises publiques de la RDC, 3 ème trimestre 2023

Miguel Kashal Katemb, le gendarme de la sous-traitance

Miguel Kashal Katemb, directeur général de l’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP) s’est imposé comme le meilleur mandataire public en République démocratique du Congo. Il est le grand gagnant de notre baromètre du mois de septembre se portant sur les prestations des mandataires publics au cours du troisième trimestre de l’année 2023.

Le classement de ce sondage se présente de la manière suivante: outre l’ARSP Miguel Kashal Katemb, premier avec 72% d’opinions favorables; Charles Mudiay Kazadi de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), deuxième avec 61%; Sylvie Elenge de la RTNC, troisième avec 59%; Barnabé Muakadi de la DGI, quatrième avec 58% et Kabese Musangu de la DGDA, qui ferme la première partie du tableau avec 53%.

La deuxième moitié du Top 10 est occupée par Georges Ndanga de Trans Academia(43%); Junior Mata de la CNSSAP (41%); Etienne Tshimanga de l’OCC( 37%), Godefroid Stanislas de l’INPP( 28%) et Victor Ntumba de l’OVD(18%).

Ce rapport a pris en compte les résultats de chaque mois(juillet, août et septembre) associé à un sondage réalisé du 21 au 23 septembre et démontre qui a réellement travaillé sur terrain pour l’atteinte des objectifs assignés à son entreprise publique.

1. Kashal Miguel Katemb de l’ARSP

72% des congolais interrogés pour prélever leur perception des actions des mandataires publics et le niveau d’encrage de la politique publique ont soutenu que le directeur général de l’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP) a excellé au cours du troisième trimestre de l’année en cours. Au moins 7 actions phares de Miguel Kashal Katemb ont été retenues parmi tant d’autres. Il s’agit notamment de la poursuite de la vulgarisation de la loi sur la sous-traitance (i); la formation des OPJ de l’ARSP(II); l’intensification du contrôle du respect de la loi susmentionnée dans les entreprises du secteur (III); la visibilité de l’ARSP (IV); amélioration des conditions du travail et sociales du personnel de l’ARSP notamment par l’achat des moyens de transport et équipements (V); fin de l’impunité et d’une sorte du règne des expatriés dans la sous-traitance (VI) et; la récupération au profit des actionnaires congolais de 51% des parts dans une entreprise au chiffre d’affaires de 60 millions de dollars américains (VII).

Plus de 7 congolais sur 10 notent que le DG de l’ARSP a placé la barre très haut en traquant les réseaux des maffieux qui utilisaient de congolais comme des associés figurants pour couvrir des opérations frauduleuses. Ils se réjouissent du fait que bien formés, équipés et motivés, les officiers de police judiciaire de l’ARSP sont parvenus à dénicher de secrets bien gardés tel que le dossier de l’entrepreneur chinois, M. Fu, actionnaire de la société Congo Engineering contracting SAS, qui avait utilisé l’identité de son chauffeur congolais comme actionnaire fictif dans le cadre d’un contrat de partenariat avec les sociétés Tenke Fungurume Mining et Kisanfu, deux filiales du groupe CMOC.

Après investigation menées par les OPJ de l’ARSP et de séances de travail présidées par le DG Miguel Katemb, le pauvre chauffeur congolais est devenu millionnaire comme dans un rêve en recouvrant lui et d’autres actionnaires congolais, 51% des parts dans cette société qui a un chiffre d’affaires de 60 millions de dollars. Pourtant, ils n’avaient reçu au paravent que 680.000 FC(six cent quatre vingt mille ) Francs congolais sur les 27 millions de dollars américains payés à la société sous traitante par le passé.

2. Charles Mudiay de la CNSS

61% des congolais sont d’accord sur le fait que Charles Mudiay Kazadi a redonné à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), ses lettres de noblesse. Ils relèvent qu’au cours du troisième trimestre 2023, il a réalisé plusieurs actions à impact visible et durable.

Il s’agit entre autres, de la formation des OPJ pour lutter contre les antivaleurs dans le chef des employeurs et à l’interne (I); le paiement en temps des cotisations sociales des assujettis (II); l’instauration de la discipline dans le chef des agents et cadres de la CNSS qui, ne se considèrent plus comme des électrons libres permis de tout faire (III); la formation continue des cadres et agents (IV) et; la visibilité des activités de la CNSS notamment à travers l’organisation des journées portes-ouvertes (V). A cela s’ajoutent le recouvrement des cotisations sociales et la lutte contre le détournement de celles-ci.

3. Sylvie Elenge de la RTNC

Sylvie Elenge est la seule femme de ce top 10 des mandataires publics. Sa présence se justice, selon 59% des répondants, essentiellement par la bonne couverture médiatique par la Radio télévision nationale congolaise (RTNC), des 9 èmes Jeux de la Francophonie tenus à Kinshasa (I); une petite amélioration de la qualité du journal télévisé (II) et la couverture médiatique des activités de l’opposition (III). La troisième action fait dire à certains congolais que la RTNC joue dans une certaine mesure son rôle d’église au milieu du village en accordant la parole à toutes les tendances politiques.

4. Barnabé Mukadi

Le directeur général de la Direction générale des impôts (DGI) a été classé en quatrième position de ce classement trimestriel avec 58% d’opinions favorables. A l’actif de Barnabé Mukadi, les répondant notent notamment le respecte du contrôle des déclarations fiscales souscrites par les contribuables auprès de l’Administration des Impôts conformément à la Loi n° 004/2003 du 13 mars 2003 portant réforme des procédures fiscales, telle que modifiée et complétée à ce jour(I); une attention soutenue aux revendications des agents et cadres qui ont fustigé la mise en place par le ministre des Finances d’une commission contrôle-qualité à la DGI en violation loi du 13 mars 2003 portant sur les procédures fiscales(II) et; l’atteinte des assignations (III).

5. Bernard Kabese Musangu de la DGDA

Le directeur général de la Direction générale de douane et accises (DGDA), Bernard Kabese Musangu a lui aussi assuré au cours du troisième trimestre 2023. Il a convaincu 53% des congolais qui notent avec admiration à son actif, notamment la mise sur pied du comité d’audit interne de la DGDA privilégiant l’expérience, la compétence et l’intégrité, dans le but d’améliorer les méthodes et conditions de travail des auditeurs pour que la direction de l’audit interne reflète une belle image et produise un travail de qualité.

Dans la deuxième moitié du Top10, on trouve le DG de Trans Academia, Georges Ndanga, classé 6 ème avec 43% essentiellement pour le déploiement des bus de cette société à travers la ville de Kinshasa à la satisfaction des étudiants Kinois et bientôt à travers le pays. Il est suivi de Junior Mata de la Caisse nationale de sécurité sociale des agents publics de l’État (CNSSAP), septième avec 41% d’opinions favorables pour entre autres, l’opération d’identification biométrique des fonctionnaires de l’État et la vulgarisation de la loi sur la sécurité sociale des agents publics de l’État dans la quasi-totalité des provinces.

Etienne Tshimanga de l’Office congolais du contrôle (OCC) est classé 8 ème avec 37%, devant Godefroid Stanislas Tshimanga de l’Institut national de préparation professionnelle (INNP), neuvième avec 28%. Victor Ntumba de l’Office de voiries et drainage (OVD) ferme la manche avec 18% d’opinions favorables.

Sondage Les Points

ANNONCE 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

CNSS: Paiement à domicile des prestations sociales 2 ème trimestre 2024 à de bénéficiaires âgés

Une délégation de la Caisse nationale de sécurité sociale(CNSS) a effectué des descentes s…