Home Politique Bise présidentielle au stade des Martyrs: Fatshi affermit sa complicité avec les Kinois

Bise présidentielle au stade des Martyrs: Fatshi affermit sa complicité avec les Kinois

4 min read
0
0

C’était un évènement dans l’événement lors du match décisif de la RDC contre le Soudan, comptant pour la dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations(CAN) Côte d’Ivoire 2023. Le public du stade des Martyrs a exigé unanimement au chef de l’État de faire une bise à la première dame. Félix Tshisekedi s’est exécuté.

L’ambiance a été au comble au stade des Martyrs, samedi 9 septembre, bien avant la victoire 2-0 des Léopards sur les Faucons de Jediane. Le président de la République et son épouse y ont contribué largement en communiant avec les supporters.

Ces derniers leur ont réclamé une bise. Ils se sont exécutés sans hésiter en s’embrassant tendrement sous les acclamations du public admiratif. Les vidéos de cette bise présidentielle font le choux gras des internautes.

Ce moment de complicité entre le président Félix Tshisekedi et la première dame Denise Nyakeru Tshisekedi est riche en enseignement. Selon des experts en communication politique, il confirme la parfaite entente entre les habitants de Kinshasa et le chef de l’État. Une bonne nouvelle pour le camp présidentiel à un peu plus de trois mois de l’élection présidentielle à laquelle Félix Tshisekedi sera candidat pour un second mandat.

« On le sait, le public du stade des Martyrs est champion en improvisation des chansons qui, généralement expriment le point de vue des congolais en général et des habitants de la capitale en particulier, sur des questions d'intérêt national », analyse un professeur de l'IFASIC.

Ainsi, on se souvient du générique « Kabila yebela mandat esili »,(Kabila préparez-vous, votre mandat est terminé », qui était devenu un refrain à chaque rassemblement au stade des Martyrs à la fin du second mandat de l’ancien chef de l’État.

Lire aussi Les à-côtés du match RDC-Zimbabwe (1:2): Quand la machine à voter s’invite au stade des Martyrs

Plus récemment, le 6 août dernier, à la clôture des compétitions des 9 èmes jeux de la Francophonie, le stade des Martyrs a scandé le chant «dollar ekita », devant les caméras du monde francophone, en guise d’hostilité à la dépréciation du franc congolais par rapport au dollar américain.

Autant dire que le stade des Martyrs est une véritable institution de sondage qui ne trompe jamais.

Jean Pérou Kabouira

ANNONCE
Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Kinshasa: De Kulunas d’un quartier populaire préparent une surprise au chef de la police provinciale

Des inciviques psychopathes qui distribuent la mort dans les rues de Kinshasa appelés comm…