Home Politique Présidentielle 2023: « Congo ya Makasi », nouvelle coalition de l’opposition

Présidentielle 2023: « Congo ya Makasi », nouvelle coalition de l’opposition

4 min read
0
0

Quatre des cinq principaux candidats de l’opposition à la présidentielle de 2023 ont décidé d’unir leurs forces. Les représentants des opposants candidats Moïse Katumbi, Denis Mukwege, Delly Sesanga et Matata Ponyo ont décidé à Pretoria en Afrique du Sud, de former une nouvelle coalition politique, dénommée « Congo ya Makasi ».

L’information a été officialisée ce vendredi 17 novembre sur Radio Okapi par Augustin Matata Ponyo.

Cette coalition vise à désigner un candidat commun de l’opposition a la présidentielles prévue le 20 décembre prochain.

D’après cette source, les quatre délégations ont élaboré et adopté des documents portant sur la déclaration d’engagement des leaders, le programme commun de la coalition, ainsi que les critères de désignation du candidat commun à la magistrature suprême.

Lire aussi Désigné candidat commun de l’opposition: Martin Fayulu, le triomphe de la constance politique

Si la création de la coalition a été effectuée par les délégués des candidats Matata Ponyo, Moïse Katumbi, Denis Mukwege et Delly Sessanga, ceux de Martin Fayulu ont exprimé leur insistance quant à la nécessité d’assurer la transparence du processus électoral et n’ont pas adhéré à cette nouvelle coalition.

Le leader de Lamuka s’est donc mis à l’écart.

Une situation qui n’ étonne personne d’autant plus que depuis de semaines, Martin Fayulu tient de propos pas tendres envers d’autres leaders de l’opposition.

Il avait notamment qualifié certains d’entre eux, à l’exception du Dr Denis Mukwege, de « voleurs patentes » et a prétendu les dépasser sur le plan de la moralité.

Lire également Élections : L’opposition demeure dans le processus mais maintient son exigence d’audit du fichier électoral par un cabinet international crédible

Reste à savoir si les leaders de l’opposition réussiront à se surpasser pour désigner dans les prochains jours, un candidat commun qui devra affronter le président sortant.

Mais d’ores et déjà, il est presqu’ acquis que ce candidat commun à désigner affrontera non seulement Félix Tshisekedi mais aussi Martin Fayulu, lui qui s’est proclamé « le seul le candidat de l’opposition sans transiger».

Junior Lomanga

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Jean-Claude Baende à Jean-Pierre Bemba: « Je sais Je sais que tu as l’habitude de créer des conflits avec tout le monde »

Entre le député national Jean-Claude Baende et le vice-premier ministre de la Défense nati…