Home Politique Désistement de Matata Ponyo au profit de Moïse Katumbi : Le choix de la rationalité

Désistement de Matata Ponyo au profit de Moïse Katumbi : Le choix de la rationalité

4 min read
0
0

Il était jusqu’à ce dimanche 19 novembre 2023 l’un des adversaires les plus crédibles et sérieux du président sortant pour l’élection présidentielle du 20 décembre prochain. Matata Ponyo s’est désisté en faveur du candidat numéro 3, Moïse Katumbi. Ce choix a fait de nombreux déçus mais se révèle être bénéfique pour un plus grand nombre. Explication.

Presque tous les fins analystes politiques s’accordent sur le fait qu’en allant en ordre dispersé à une élection présidentielle en un seul tour, l’opposition congolaise ferait le lit du président Félix Tshisekedi.

Convaincus qu’unis ils seront plus forts et augmenteront leur chance de remporter la victoire, quatre des principaux opposants ont dépêché leurs collaborateurs à Pretoria, en Afrique du Sud, pour des discussions qui ont abouti à la création de la plateforme dénommée « Congo ya Makasi« . Ils ont défini un criterium sur base duquel le candidat unique de l’opposition devait être désigné.

A la lecture dudit criterium, Matata Ponyo remplit les conditions requises. Mais curieusement, l’ancien premier ministre a pris tout le monde de court, en annonçant qu’il se retire en faveur de Moïse Katumbi.

Cette annonce, faite au premier jour de la campagne électorale a chamboulé les calculs électoraux, le pouvoir étant désormais obligé de revoir sa stratégie.

Lisanga Bonganga candidat déclaré à la Présidentielle de 2023 : Lui aussi vraiment!

En effet, avec le ralliement du président national du parti politique Leadership et gouvernance pour le développement (LGD), le leader de Ensemble pour la République a désormais l’assurance de toucher un électorat pas négligeable, qui était jusque-là prêt à voter pour Matata.

Il y a notamment les fonctionnaires et agents de l’État ainsi que leurs familles, qui continuent à savourer les acquis de la bancarisation, une des réalisations phares de Matata durant son passage au gouvernement.

Il y a aussi la jeunesse, qui s’est vue honorée par le sénateur du Maniema partout où il est passé, du BCeCo à la primature en passant par le ministère des Finances.

D’ailleurs, l’homme à la cravate rouge a donné récemment une leçon à la classe politique congolaise en confiant la gestion de sa campagne électorale à une équipe de jeunes dont le plus âgé a 40 ans.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Santé: plus de 500 patients du VIH-SIDA manquent de médicaments en Ituri

L’alerte a été lancée par les responsables de la zone de santé de Rimba, territoire …