Home Nation Kinshasa: Vers la fin de la mendicité de militaires ?

Kinshasa: Vers la fin de la mendicité de militaires ?

3 min read
0
0
fardc 1 min

Ce sont des images qu’on aimerait pas montrer, surtout en cette période où les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) affrontent des groupes armés et terroristes dans l’Est du pays. Des militaires en tenue font le tour des terrasses et bars de certains quartiers de Kinshasa pour quémander.

Cela ne pourra plus désormais se faire grâce à l’opération « Kin sans militaire en divagation », lancée le 12 septembre 2022 par le bataillon des Prévotés militaires (PM).

Les habitués des terrasses des communes de Kasavubu, Lingwala et Kinshasa ont, au moins une fois, croisé un militaire en tenue en train de quémander.

Généralement, les éléments des FARDC qui se livrent à cette pratique sont infirmes, même si certains militaires aptes s’en donnent aussi.

Heureusement que depuis le lancement de l’opération « Kin sans militaire en divagation », on ne les voit plus, du moins ceux qui quémandaient sur l’axe Nyangwe-Rond Point Huilleries-Kabinda, dans la commune de Lingwala.

Le constat a été fait par un journaliste d’alternance.cd, habitué des lieux, qui a documenté une dizaines de cas depuis le mois de juin dernier.

Pour revenir à l’opération précitée, il faut dire que selon le commandant bataillon PM, Colonel Henri Hamuli, cité par la Radio Okapi, tout militaire qui se promènerait sans autorisation pendant les heures de service sera arrêté.

L’objectif est d’après la même source, de restaurer la discipline et l’ordre dans la ville de Kinshasa.

Jean Perou Kabouira

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Nation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Gouvernorat du Sud-Kivu: la Cour d’appel valide la liste des candidats retenus par la CENI

Pas de repêchage pour les candidats gouverneurs et vice-gouverneurs du Sud-Kivu recalés pa…