Home Nation Non, Monsieur Mutamba, la CPI n’a pas compétence pour traiter des demandes lui présentées par des particuliers

Non, Monsieur Mutamba, la CPI n’a pas compétence pour traiter des demandes lui présentées par des particuliers

5 min read
0
0
fardc 1 min

Constant Mutamba a annoncé lundi 26 septembre 2022, le dépôt d’une plainte à la Cour Pénale Internationale (CPI) pour le compte de la Dynamique progressiste révolutionnaire de l’opposition (DYPRO) contre Paul Kagame pour les crimes commis en République Démocratique du Congo dont des crimes contre l’humanité et crimes d’agression.

S’il est indéniable que tous les congolais normalement constitués désapprouvent l’agression de la RDC par le Rwanda, il est aussi vrai que tout congolais intellectuel pourra se moquer de cette démarche.

Elle relève purement et simplement d’une pièce de théâtre, qui n’honore pas son auteur.

En effet, tel que rapporté largement dans la presse, Constant Mutamba, de surcroît juriste, prétend avoir déposé une plainte contre le Chef de l’Etat rwandais à la CPI. Gros couac : il s’avère que seules trois instances peuvent saisir la Cour pénale internationale. Il s’agit d’un Etat partie, le procureur de la Cour pénale internationale et le Conseil de sécurité des Nations Unies agissant dans le cadre du chapitre VII de la Charte. seuls les États.

Comme le souligne Me Ferdinand Lomena, « la CPI n’a pas compétence pour traiter des demandes qui lui sont présentées par des particuliers, des ONG, des entreprises ou tout autre groupe privé ».

Elle ne peut leur donner des consultations juridiques, ni les aider dans leurs relations avec les autorités de quelques pays que ce soit.

Lire aussi Il a chié sur le Rapport Mapping: Patrick de Saint Exupéry, un journaliste français au service de Paul Kagame?

Visiblement, Me Constant Mutamba que l’on sait intelligent aurait voulu s’attirer les projecteurs de l’actualité.

D’ailleurs, cet ancien Kabiliste que l’on suspecte de faire de courbettes dans les couloirs des bureaux de certains proches du Chef de l’Etat pour se créer une petite ouverture au sein de la Fatshispherè n’a pas réussi à voiler le non-dit de sa vraie fausse plainte à la CPI.

Il a consacré l’essentiel de sa communication à des éloges à l’égard du Président de la République. Me Constant Mutamba a salué notamment la fermeté de Félix Tshisekedi dans son discours à la tribune de la 77 ème Assemblée générale des Nations Unies.

Djalelo quand tu nous tient! Sauf qu’une frange de l’opinion publique congolaise n’a pas encore oublié que ce membre de la DYPRO avait à une certaine époque déclaré haut et fort que Félix Tshisekedi n’a pas son niveau.

Jean Perou Kabouira

PUBLICITÉ 
Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Nation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: ce que l’on sait de l’attaque de la résidence de Vital Kamerhe ce dimanche

La résidence du vice-premier ministre sortant de l’Economie nationale, située dans l…