Home Sécurité Adrien Zawadi sur la force régionale : « On ne peut pas accepter que malignement on nous amène vers la balkanisation de notre pays »

Adrien Zawadi sur la force régionale : « On ne peut pas accepter que malignement on nous amène vers la balkanisation de notre pays »

4 min read
0
0

Le Coordonnateur du bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu (BCSC) regrette que la force régionale de l’EAC se soit détournée de son objectif qui consistait à combattre les M23. Il n’accepte pas que malignement, on amène la RDC vers une balkanisation.

Adrien Zawadi, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a réagi à la suite de la marche réprimandée par la police à Goma, pour dire non à la force régionale de l’EAC.

Il estime que si cette force a été invitée pour combattre les M23, elle doit restée attachée à cet objectif. Il rappelle que ces rebelles devraient se cantonner à Sabinio, au Nord-Kivu, depuis le 15 janvier 2023. Mais la date est passée sans aucun indice. Au contraire, depuis la présence de la force régionale, les M23 s’organisent et occupent de plus en plus de villages.

‘’La force régionale de l’EAC a été invitée pour combattre les M23, les cantonner et les ramener d’où ils sont venus. Elle ne peut pas changer d’objectif, maintenant sur le terrain. Et ça nous inquiète’’, a-t-il déclaré.

Le Coordonnateur du bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu dénonce la répression de la marche anti force régionale, alors que la constitution permet à chaque citoyen de défendre l’intégrité du pays. Car, soutient-il, la force régionale n’est pas vue de bon œil.

Lire aussi Mini-sommet de Luanda: a quand le retour des FARDC dans les zones libérées ?

Pour lui, c’est la population qui vit la souffrance de l’insécurité causée par le M23. Et ce qui se vit est différent des déclarations politiques des autorités. D’où, son appel à la bonne conscience du pouvoir pour comprendre que le peuple doit accompagner les FARDC.

’On ne peut pas accepter que malignement, on nous amène vers la balkanisation de notre pays,’’ déplore-t-il. Et d’ajouter :

‘’Nous devons donner sens à la mort de Lumumba et LD Kabila qui sont nos héros et nos exemples à suivre’’.

A en croire Adrien Zawadi, la confiance dépend de cette force qui doit choisir le camp. Soit elle est venue travailler pour la population qui va l’accompagner afin de faire partir les M23 d’où ils sont venus.

Judith Asina

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: ce que l’on sait de l’attaque de la résidence de Vital Kamerhe ce dimanche

La résidence du vice-premier ministre sortant de l’Economie nationale, située dans l…